Zanzibar : le clou de girofle, seconde source de revenus de l'archipel

France 3

Le clou de girofle est surnommé l'or noir de Zanzibar. France 3 a suivi les étapes de sa récolte.

Stone Town, la ville de pierre, est un vieux quartier de Zanzibar (Tanzanie). Sur les étals du marché, le clou de girofle est le produit star. Cet archipel de l'océan Indien est l'un des plus gros producteurs au monde d'une épice vendue plus de 80 euros le kilo en France. Pour en trouver, il faut quitter Zanzibar et rallier l'île de Pemba. Perchés dans des arbres qui peuvent atteindre près de 20 m de haut, les ouvriers agricoles récoltent le clou de girofle à la main. La suite se fait en famille : les boutons sont séparés de leurs pédoncules, puis mis à sécher sur de grandes nattes.

Une épice cultivée par de riches propriétaires terriens

Lancée par le sultan d'Oman au XIXe siècle, la culture des clous de girofle a d'abord été l'affaire de riches propriétaires terriens. Après la révolution en 1964, les terres furent redistribuées au peuple. Malgré la concurrence indonésienne, cette culture reste la seconde source de revenus de l'archipel, après le tourisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne