Soudan du Sud

Près de 3.000 enfants-soldats ont été libérés depuis 2015

Enfants-soldats du Soudan du Sud : la vie après la guerre

Le président du Soudan du Sud, Salva Kirr, de retour à Juba, avec une copie de l\'accord de cessez-le-feu et de partage du pouvoir signé enre le pouvoir et les rebelles de Riek Machar le 6 août 2018.

L'accord de paix au Soudan du Sud sera-t-il plus durable que les précédents?

Le Soudan du Sud, théâtre depuis près de cinq ans d\'une guerre civile dévastatrice, est le plus jeune État du monde, à l\'économie ruinée par le conflit. Indépendant depuis 2011, le pays a plongé fin 2013 dans un conflit provoqué par la rivalité entre le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar. La guerre civile a fait des dizaines de milliers de morts, près de quatre millions de déplacés (sur une population de 12 millions d\'habitants) et provoqué une grave crise humanitaire.

LA PHOTO. Le Soudan du Sud, ravagé par la guerre civile, rêve d'une paix durable

Et si cette fois était la bonne? Depuis le début de la guerre civile au Soudan du Sud en 2013, quand le président Kiir a accusé son ex-vice-président Riek Machar de fomenter un coup d\'Etat, plusieurs accords de cessez-le-feu ont volé en éclats. Le conflit, débuté deux ans seulement après l\'indépendance du Soudan du Sud, le plus jeune Etat de la planète, a fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés. Selon la «Déclaration de Khartoum» du 27 juin 2018, dont l\'AFP a obtenu une copie, les arrangements de cessez-le-feu prévoient notamment un désengagement militaire, l\'ouverture de couloirs humanitaires et la libération des prisonniers de guerre et des détenus politiques. Le texte annonce par ailleurs que le Soudan du Sud réhabilite, avec la coopération (intéressée, NDLR) de Khartoum, les blocs de gisements de pétrole dans l\'Etat d\'Unity (nord du Soudan du Sud) dans le but de ramener la production à son ancien niveau. Avant la guerre, la production de pétrole représentait 98% des revenus du pays tout juste indépendant. Autre signe de l\'optimisme ambiant: au cours des pourparlers de paix, le président soudanais Omar el-Béchir a annoncé sa décision de rouvrir la frontière avec le Soudan du Sud et de reprendre le commerce frontalier entre les deux pays.  

LA PHOTO. Musique et chansons saluent les espoirs de paix au Soudan du Sud

Le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, devenu chef rebelle, se disputent le pouvoir depuis 2013 dans un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts.

L’Ethiopie tente de renouer le dialogue entre les frères ennemis sud-soudanais

Une Congolaise traverse un camp de déplacés internes le 20 mars 2018 à Kalemie, en République démocratique du Congo. Un conflit en cours entre les Pygmées et Bantous a déplacé 67.000 personnes autour de Kalemie et selon les agences humanitaires jusqu\'à 650.000 personnes au plus fort de la crise dans la province du Tanganyika. 

Les crises en RDC, au Soudan du Sud et en Somalie gonflent le nombre de réfugiés

Soudan du Sud: des milliers d’enfants toujours enrôlés par les groupes armés

Si cet ensemble remporte le premier prix dans sa catégorie, il sera coaché par des artistes ougandais confirmés.

LA PHOTO. Ouganda: les réfugiés du camp de Bidibidi ont un incroyable talent

Manifestations de déplacés au Soudan du Sud devant le siège des Nations Unies, à Juba, lors de la visite de Nikky Haley, ambassadrice des Etats-Unis à l\'ONU, le 25 octobre 2017.

Soudan du Sud: l’ONU prolonge la mission de ses Casques bleus de trois mois

pour accueillir l\'acteur américain Forest Whitaker, envoyé spécial de l\'UNESCO pour la paix et la réconciliation en visite à Juba le 5 décembre 2017. Quelque 1,5 million d\'enfants vivent dans des camps de déplacés à l\'intérieur du Soudan du Sud. «L\'avenir d\'une génération est en jeu», souligne l\'Unicef qui s\'investit pour aider les enfants déracinés. Deux ans et demi après son indépendance, le Soudan du Sud a plongé dans un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts.

LA PHOTO. Soudan du Sud: un enfant sur cinq vit dans un camp de déplacés

LA PHOTO. Soudan du Sud: des regards qui interpellent la conscience

La rencontre de l\'ambassadrice des Etats-Unis à l\'ONU, Nikki Haley, avec le président sud-soudanais, Salva Kiir, à Juba le 25 octobre 2017, lors de sa première mission en Afrique.

Soudan du Sud: Washington retire sa confiance au président Salva Kiir

Depuis 2013, l\'afflux de réfugiés sud-soudanais chez leurs voisins éthiopiens est en constante augmentation à cause de la guerre civile et de la famine qui sévissent dans leur pays. Une situation que les Etats-Unis affirment ne plus pouvoir tolérer. Mme Haley, qui a rang de ministre dans l\'administration américaine, a rappelé combien Washington avait aidé le Soudan du Sud à devenir indépendant en 2011, et combien les USA sont préoccupés par la spirale destructrice dans laquelle le pays est entraîné aujourd\'hui. Rien ne semble pourtant pouvoir ramener la paix entre le chef du plus jeune Etat de la planète, Salva Kiir, de l\'ethnie Dinka et son ancien vice-président Riek Machar, un Nuer. Une hostilité que les civils paient au prix fort.

LA PHOTO. Ethiopie: plus de 23.000 petits réfugiés sud-soudanais sans famille

L\'acteur George Clooney, activiste des droits de l\'Homme et cofondateur de The Sentry, en compagnie de l\'acteur Don Cheadle, cofondateur de Not on Our Watch, lors d\'une conférence de presse le 12 septembre 2016 à Washington, pour présenter le rapport «les crimes de guerre ne doivent pas payer» au Sud-Soudan.

L’acteur George Clooney déclare la guerre à la guerre en Afrique

Des femmes font la queue pour recevoir de la nourriture dans un camp protégé par les Casques bleus à Juba, capitale du Soudan du Sud, le 25 juillet 2016.

Soudan du Sud: «Les champs ne sont plus cultivés, l'avenir du pays est sombre»

Les deux frères ennemis du Soudan du Sud à l\'affiche à Juba après un accord de paix qui n\'aura duré que quelques semaines (avril 2016).  

Sud-Soudan: «Kiir a provoqué une guerre civile de peur de perdre les élections»

Prix Bayeux-Calvados: Adrianne Ohanesian raconte le conflit du Soudan du Sud

Les soldats de l\'Armée de libération du peuple du Soudan (SPLA) dans un site de confinement à l\'extérieur de Juba, le 14 avril 2016.

Amnesty dénonce la vente d’armes illicites au Soudan du Sud

Le camps de réfugiés de Bidi Bidi dans le nord de l\'Ouganda est le plus important du monde. Il accueille plus de 270.000 personnes qui ont fui la guerre civile au Soudan du Sud. 

L’Ouganda accueille plus d’un million de réfugiés sud-soudanais

En 2016, des soldats éthiopiens membres d\'une mission de l\'ONU (Minuss) au Soudan du Sud, intensifient des patrouilles pour protéger femmes et jeunes filles d\'agressions sexuelles.

Soudan du Sud: une force régionale sous mandat de l'ONU enfin déployée

Une soirée organisée par Ana Taban au Centre culturel et cinéma Aggrey Jaden de Juba, au Sud-Soudan, en avril 2017. 

Soudan du Sud: «Fatigués», les artistes militants d’Ana Taban veulent la paix

Une Sud-Soudanaise et son bébé ont trouvé refuge dans le camp de Bidi Bidi en Ouganda, le 7 décembre 2016. Près d\'un million de Sud-Soudanais ont traversé la frontière de l\'Ouganda pour échapper aux violences.

Soudan du Sud: «Pour les femmes, être en sécurité, c’est être mortes»

La guerre au Soudan du Sud, qui oppose principalement les troupes fidèles au président Salva Kiir et celles de son ancien vice-président Riek Machar, a été marquée par de nombreuses atrocités à caractère ethnique, dont des viols, des meurtres et des tortures, malgré le déploiement de Casques bleus dans le pays. Environ 6 millions de Sud-Soudanais souffrent d\'insuffisance alimentaire. Parmi ceux ayant fui leurs foyers, 1,8 million ont quitté le pays, dont 1 million d\'enfants, estime l\'ONU. Et 75.000 sont soit séparés de leurs parents, soit accompagnés par aucun membre de leur famille. Près de 2.900 enfants sans famille vivent à Nguenyyiel, en Ethiopie, partageant leur temps entre l\'école et une aire de jeu sommaire protégée du soleil par les arbres. Le chaos qui règne dans le pays rend plus que difficile la localisation des familles des enfants, si elles sont en vie, regrette Hiwotie Simachew, de l\'ONG Plan International. D\'autant que si certains proches et parents sont restés au pays, d\'autres ont vraisemblablement rejoint l\'Ouganda, le Kenya, le Soudan, l\'Ethiopie, voire des destinations plus lointaines.

LA PHOTO. Les enfants perdus du conflit sud-soudanais, réfugiés sans famille

Dans cet hôpital géré par MSF, l\'unité de 155 lits réservée aux enfants mal nourris affiche déjà complet. Ces derniers présentent souvent des complications: troubles respiratoires aigus, diarrhées et vomissements. Certains souffrent même d\'anémie nécessitant une tranfusion sanguine. En 2016, l\'ONG avait dû ouvrir 120 lits supplémentaires pour faire face à un pic très sévère de paludisme. Selon les humanitaires, les mois qui viennent s\'annoncent très difficiles. Les prochaines récoltes sont attendues à partir de septembre, si et seulement si, la météo se montre favorable et la situation sécuritaire demeure stable.

LA PHOTO. Soudan du Sud: crise alimentaire et malaria frappent les enfants

Réfugiés du Soudan du Sud dans un camp de réfugiés au Soudan, au sud de Karthoum. Plus de 95.000 Soudanais du Sud sont entrés au Soudan, a déclaré l\'ONU, alors que des milliers de personnes continuent à fuir la guerre et la famine dans la plus jeune nation du monde.

Horreur dans le plus jeune pays du monde, le Soudan du Sud

Soudan du Sud: la guerre plus que la sécheresse condamne le pays à la famine

Autour de la ville, la région agricole d\'Equatoria est à son tour ravagée par les combats de la guerre civile, accompagnés de viols, de pillages et des pires exactions.

LA PHOTO. Soudan du Sud: l'état de famine, six ans après l'indépendance

Les casques bleus japonais sont chargés de défendre les camps de l\'ONU en cas d\'attaque menée par des insurgés. Ils peuvent désormais tirer des coups de semonce pour faire reculer un groupe armé ou des émeutiers. Ils ont aussi la possibilité de répondre à des tirs s’ils sont attaqués ou s\'ils se sentent en danger de mort. Cette évolution est inédite depuis la Seconde guerre mondiale.

LA PHOTO. Soudan du Sud: des militaires japonais sous les casques bleus

LA PHOTO. Soudan du Sud: une guerre des tranchées qui fait des ravages

Réfugiés sud-soudanais dans le sud de l\'Ethiopie, le 16 octobre 2014.

L'Ethiopie victime des violences ethniques à sa frontière avec le Soudan du Sud

123

Vous êtes à nouveau en ligne