Soudan du Sud

John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, lors d\'une conférence de presse, le 27 novembre 2013 à la Maison Blanche.

Les Etats-Unis veulent moins payer pour la paix en Afrique

Facebook a mis deux semaines à supprimer le message (photo d\'illustration).

Soudan du Sud : ils vendent leur fille aux enchères sur Facebook et obtiennent 500 vaches, 3 voitures et 10 000 dollars

Le réseau social a mis deux semaines avant de supprimer le message

Soudan du Sud: une fille vendue aux enchères sur Facebook par ses parents

une déplacée sud-soudanaise transporte de l\'eau, le 17 novembre 2018. Ce camp situé à la périphérie de Juba abrite des milliers de civils en errance dont la plupart appartiennent à l\'ethnie nuer. Les premiers d\'entre eux sont arrivés à la mi-décembre 2013, lorsque le pays a sombré dans la guerre civile: le président Salva Kiir, un Dinka, accusait alors Riek Machar, son ancien vice-président, de l\'ethnie nuer, de préparer un coup d\'Etat. Après un accord de paix qui a échoué en 2015, les deux belligérants en ont signé un nouveau, en septembre 2018. Si cette réconciliation laisse sceptique les observateurs, le gouvernement sud-soudanais a affirmé, le 21 novembre, que la production pétrolière avait déjà augmenté de 20.000 barils par jour en à peine deux mois. Le Soudan du Sud dépend des raffineries soudanaises pour l\'exportation de son pétrole.

LA PHOTO. Soudan du Sud: 5000 déplacés survivent dans le camp de Mangateen

Cette nouvelle entente laisse les observateurs sceptiques car, pensent-ils, faire travailler ensemble MM. Kiir et Machar ne sera pas une mince affaire, leur coopération ayant toujours par le passé abouti au conflit avant le chaos. Entre eux, presque cinq années d\'une guerre civile qui a fait 400.000 morts, selon une récente étude réalisée par des chercheurs britanniques. Triste baptême pour le plus jeune pays du monde, dont l\'indépendance remonte à 2011 seulement. Pour preuve de sa bonne volonté, le lendemain des retrouvailles, le président Salva Kiir a tenu sa promesse en libérant deux proches de son ex-vice-président, devenu rebelle, Riek Machar. Son porte-parole et un conseiller, tous deux condamnés à mort en février 2018 pour trahison. 

LA PHOTO. Soudan du Sud: la paix affichée au sommet est-elle crédible?

C\'est la ministre d\'Etat éthiopienne aux Affaires étrangères, Hirut Zemene, qui avait révélé le 18 octobre la tenue de cette réunion, pour discuter de propositions sur la prochaine étape. Elle avait annoncé le jour même la mise en place d\'une feuille de route pour faciliter la mise en œuvre du processus de paix au Soudan du Sud, exhortant toutes les parties à accepter l’accord de paix. «Les Etats membres de l\'IGAD, l\'Autorité intergouvernementale pour le développement (Ethiopie, Djibouti, Erythrée, Kenya, Somalie, Soudan du Sud, Soudan et Ouganda), ont démontré qu\'ils étaient plus que jamais attachés au processus de paix dans le pays», a-t-elle déclaré. 

LA PHOTO. Les chefs d'état-major africains discutent du Soudan du Sud à Khartoum

Des manifestants sud-soudanais réclament au gouvernement kényan le gel, dans le pays, des biens des protagonistes du conflit au Soudan du Sud. Depuis début septembre, le Kenya a intensifié sa lutte contre l\'immigration illégale, promettant l\'expulsion de tous les clandestins avant le 30 novembre 2018. Près de 200 Sud-Soudanais avaient été arrêtés, puis relâchés sous la pression diplomatique de Juba, qui a accusé la police kényane de maltraiter ses ressortissants et d\'outrepasser son mandat.

LA PHOTO. Kenya: les Sud-Soudanais exigent le gel des biens de leurs dirigeants

Evan Atar Adaha dirige l\'unique hôpital opérationnel dans une communauté de plus de 200.000 personnes.

Le chirurgien sud-soudanais Atar, lauréat du prestigieux prix Nansen de l'ONU

Des sacs de farine et de sorgho ont été lancés depuis un avion du Programme alimentaire mondial, le 3 juillet 2018, en pleine saison des pluies. Les Sud-Soudanais, après quatre années de conflit et une recrudescence des violences depuis juillet 2016, ont vu la production agricole s\'effondrer dans des zones rurales auparavant stables. Ceux qui vivent en zones urbaines ont vu les produits alimentaires de base flamber. Un énième chapitre de réconciliation pourrait s\'ouvrir après que les belligérants, le président Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar, ont signé un accord de paix, le 12 septembre 2018, au cours d\'un sommet régional à Addis Abeba, la capitale éthiopienne. 

LA PHOTO. Soudan du Sud: l'aide alimentaire vitale pendant la saison des pluies

Le ministre sud soudanais du pétrole ouvre une vanne le 25 août 2018 dans le champ de Tomza South.

Soudan du Sud: le pétrole coule à nouveau

Près de 3.000 enfants-soldats ont été libérés depuis 2015

Enfants-soldats du Soudan du Sud : la vie après la guerre

Le président du Soudan du Sud, Salva Kirr, de retour à Juba, avec une copie de l\'accord de cessez-le-feu et de partage du pouvoir signé enre le pouvoir et les rebelles de Riek Machar le 6 août 2018.

L'accord de paix au Soudan du Sud sera-t-il plus durable que les précédents?

Le Soudan du Sud, théâtre depuis près de cinq ans d\'une guerre civile dévastatrice, est le plus jeune État du monde, à l\'économie ruinée par le conflit. Indépendant depuis 2011, le pays a plongé fin 2013 dans un conflit provoqué par la rivalité entre le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar. La guerre civile a fait des dizaines de milliers de morts, près de quatre millions de déplacés (sur une population de 12 millions d\'habitants) et provoqué une grave crise humanitaire.

LA PHOTO. Le Soudan du Sud, ravagé par la guerre civile, rêve d'une paix durable

Et si cette fois était la bonne? Depuis le début de la guerre civile au Soudan du Sud en 2013, quand le président Kiir a accusé son ex-vice-président Riek Machar de fomenter un coup d\'Etat, plusieurs accords de cessez-le-feu ont volé en éclats. Le conflit, débuté deux ans seulement après l\'indépendance du Soudan du Sud, le plus jeune Etat de la planète, a fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés. Selon la «Déclaration de Khartoum» du 27 juin 2018, dont l\'AFP a obtenu une copie, les arrangements de cessez-le-feu prévoient notamment un désengagement militaire, l\'ouverture de couloirs humanitaires et la libération des prisonniers de guerre et des détenus politiques. Le texte annonce par ailleurs que le Soudan du Sud réhabilite, avec la coopération (intéressée, NDLR) de Khartoum, les blocs de gisements de pétrole dans l\'Etat d\'Unity (nord du Soudan du Sud) dans le but de ramener la production à son ancien niveau. Avant la guerre, la production de pétrole représentait 98% des revenus du pays tout juste indépendant. Autre signe de l\'optimisme ambiant: au cours des pourparlers de paix, le président soudanais Omar el-Béchir a annoncé sa décision de rouvrir la frontière avec le Soudan du Sud et de reprendre le commerce frontalier entre les deux pays.  

LA PHOTO. Musique et chansons saluent les espoirs de paix au Soudan du Sud

Le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, devenu chef rebelle, se disputent le pouvoir depuis 2013 dans un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts.

L’Ethiopie tente de renouer le dialogue entre les frères ennemis sud-soudanais

Une Congolaise traverse un camp de déplacés internes le 20 mars 2018 à Kalemie, en République démocratique du Congo. Un conflit en cours entre les Pygmées et Bantous a déplacé 67.000 personnes autour de Kalemie et selon les agences humanitaires jusqu\'à 650.000 personnes au plus fort de la crise dans la province du Tanganyika. 

Les crises en RDC, au Soudan du Sud et en Somalie gonflent le nombre de réfugiés

Soudan du Sud: les Dinkas, une vie pastorale

Soudan du Sud: des milliers d’enfants toujours enrôlés par les groupes armés

LA PHOTO. Soudan du Sud: 300 enfants soldats retrouvent la liberté

Si cet ensemble remporte le premier prix dans sa catégorie, il sera coaché par des artistes ougandais confirmés.

LA PHOTO. Ouganda: les réfugiés du camp de Bidibidi ont un incroyable talent

Manifestations de déplacés au Soudan du Sud devant le siège des Nations Unies, à Juba, lors de la visite de Nikky Haley, ambassadrice des Etats-Unis à l\'ONU, le 25 octobre 2017.

Soudan du Sud: l’ONU prolonge la mission de ses Casques bleus de trois mois

pour accueillir l\'acteur américain Forest Whitaker, envoyé spécial de l\'UNESCO pour la paix et la réconciliation en visite à Juba le 5 décembre 2017. Quelque 1,5 million d\'enfants vivent dans des camps de déplacés à l\'intérieur du Soudan du Sud. «L\'avenir d\'une génération est en jeu», souligne l\'Unicef qui s\'investit pour aider les enfants déracinés. Deux ans et demi après son indépendance, le Soudan du Sud a plongé dans un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts.

LA PHOTO. Soudan du Sud: un enfant sur cinq vit dans un camp de déplacés

LA PHOTO. Soudan du Sud: des regards qui interpellent la conscience

La rencontre de l\'ambassadrice des Etats-Unis à l\'ONU, Nikki Haley, avec le président sud-soudanais, Salva Kiir, à Juba le 25 octobre 2017, lors de sa première mission en Afrique.

Soudan du Sud: Washington retire sa confiance au président Salva Kiir

Depuis 2013, l\'afflux de réfugiés sud-soudanais chez leurs voisins éthiopiens est en constante augmentation à cause de la guerre civile et de la famine qui sévissent dans leur pays. Une situation que les Etats-Unis affirment ne plus pouvoir tolérer. Mme Haley, qui a rang de ministre dans l\'administration américaine, a rappelé combien Washington avait aidé le Soudan du Sud à devenir indépendant en 2011, et combien les USA sont préoccupés par la spirale destructrice dans laquelle le pays est entraîné aujourd\'hui. Rien ne semble pourtant pouvoir ramener la paix entre le chef du plus jeune Etat de la planète, Salva Kiir, de l\'ethnie Dinka et son ancien vice-président Riek Machar, un Nuer. Une hostilité que les civils paient au prix fort.

LA PHOTO. Ethiopie: plus de 23.000 petits réfugiés sud-soudanais sans famille

L\'acteur George Clooney, activiste des droits de l\'Homme et cofondateur de The Sentry, en compagnie de l\'acteur Don Cheadle, cofondateur de Not on Our Watch, lors d\'une conférence de presse le 12 septembre 2016 à Washington, pour présenter le rapport «les crimes de guerre ne doivent pas payer» au Sud-Soudan.

L’acteur George Clooney déclare la guerre à la guerre en Afrique

Des femmes font la queue pour recevoir de la nourriture dans un camp protégé par les Casques bleus à Juba, capitale du Soudan du Sud, le 25 juillet 2016.

Soudan du Sud: «Les champs ne sont plus cultivés, l'avenir du pays est sombre»

Les deux frères ennemis du Soudan du Sud à l\'affiche à Juba après un accord de paix qui n\'aura duré que quelques semaines (avril 2016).  

Sud-Soudan: «Kiir a provoqué une guerre civile de peur de perdre les élections»

Prix Bayeux-Calvados: Adrianne Ohanesian raconte le conflit du Soudan du Sud

Les soldats de l\'Armée de libération du peuple du Soudan (SPLA) dans un site de confinement à l\'extérieur de Juba, le 14 avril 2016.

Amnesty dénonce la vente d’armes illicites au Soudan du Sud

123

Vous êtes à nouveau en ligne