Soudan du Sud: "des milliers" de morts dans les violences

Au Soudan du Sud, des centaines de milliers de personnes fuient les combats, comme ici, à Juba, la capitale, le 18 décembre 2013.
Au Soudan du Sud, des centaines de milliers de personnes fuient les combats, comme ici, à Juba, la capitale, le 18 décembre 2013. (ANADOLU AGENCY / AFP)

Des centaines de milliers de personnes sont en fuite.

C'est un conflit silencieux, qui se déroule presque à huis clos. Et pourtant, le chef de la mission humanitaire de l'ONU au Soudan du Sud estime mardi 24 décembre dans la soirée que "des milliers de personnes" ont été tuées en seulement une semaine de combats.

"Il n'y a aucun doute pour moi, le bilan atteint des milliers" de morts, a précisément déclaré à la presse Toby Lanzer. Les combats opposent troupes loyales au président Salva Kiir et partisans de son rival Riek Machar.

Charnier

Par ailleurs, selon lui, la situation à Bentiu, capitale de l'Etat pétrolier d'Unité est très "tendue". Presque aucun civil ne sort, seuls des hommes en armes circulent et environ 7 000 personnes se sont réfugiées dans une base de l'ONU. Un peu plus tôt, un charnier d'au moins 34 morts a été découvert.

Les combats touchent maintenant la moitié des Etats de la jeune nation (née en 2011). Des centaines de milliers de gens en fuite dans tout le pays. On redoute maintenant un imminent désastre humanitaire. Les casques bleus que souhaite envoyer l'ONU pourront-ils empêcher la catastrophe ?