Somalie : deux voitures piégées explosent devant un restaurant de la capitale, suivies d'une fusillade nourrie

Des habitants de Mogadiscio sur la plage du Lido, dans la capitale somalienne, le 24 juillet 2015. 
Des habitants de Mogadiscio sur la plage du Lido, dans la capitale somalienne, le 24 juillet 2015.  (MOHAMED ODOWA / DPA)

Aucun bilan n'a été fourni pour l'instant. Mais selon un porte-parole des shebabs, auteurs de ces attentats, "il y a beaucoup de morts et de blessés".

A une heure d'intervalle, deux voitures piégées ont explosé jeudi 21 janvier devant un restaurant du front de mer de Mogadiscio, la capitale somalienne. Les explosions, survenues devant le Beach View Café, ont été suivies par une fusillade nourrie, selon la police.

De nombreux restaurants, dont certains hauts de gamme fréquentés par les hommes d'affaires et la diaspora somalienne revenue au pays, bordent la plage du Lido, où a eu lieu l'attaque. Si aucun bilan n'a été fourni pour l'instant, l'attaque a été revendiquée par les islamistes shebabs, selon le site de la chaîne Al-Jazeera (en anglais).

"Nous sommes à l'intérieur et nous contrôlons le café", a déclaré à Reuters Cheikh Abdiassis Abou Moussab, porte-parole des shebabs. "Il y a beaucoup de morts et de blessés, à l'intérieur et à l'extérieur", a-t-il ajouté.

Les shebabs, responsables de nombreux attentats

Liés à Al-Qaïda depuis 2012, les shebabs veulent renverser le gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale. Depuis, ils ont mené de nombreuses actions terroristes dans le pays et notamment dans la capitale.

Le 15 janvier, ils avaient pris d'assaut une base kényane de l'Amisom, la force internationale de l'Union africaine qui soutient les institutions somaliennes, dans le sud du Kenya, frontalier de la Somalie. La base avait été détruite et pillée.

Vous êtes à nouveau en ligne