Soudan du Sud: les Dinkas, une vie pastorale

Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud connaît des violences entre les deux principales ethnies du pays: les Dinkas proches du président Salva Kiir et les Nuers, alliés du vice-président Riek Machar. Pendant la saison sèche, les Dinkas déplacent des hautes terres vers les basses terres leurs troupeaux. Une transhumance sous haute surveillance.

La photographe Stefanie Glinski s’est rendue au camp de Mingkaman, dans l’Etat de Lacs. 15 photos illustrent ce propos.
Vous êtes à nouveau en ligne