Pourquoi l'Ethiopie est encore en…. 2012

Des Ethiopiens prennent la pose devant un sapin le jour de Noël célébré le 7 janvier dans le pays.
Des Ethiopiens prennent la pose devant un sapin le jour de Noël célébré le 7 janvier dans le pays. (MINASSE WONDIMU HAILU / ANADOLU AGENCY)

Ce pays d'Afrique de l'Est est régi par un calendrier julien avec un décompte des jours très particulier. 

L’incontournable "Bonne année !" fait écho partout dans le monde jusqu’à la fin janvier. Mais en Ethiopie, il est déjà... tard pour souhaiter ses meilleurs vœux. Le nouvel an y tombe en septembre, selon un calendrier unique en son genre.

Le calendrier julien

Le Nouvel An éthiopien a lieu le 1er Maskaram, ce qui correspond au 11 septembre (et au 12 pour les années bissextiles) dans le calendrier grégorien ou occidental. L’Éthiopie suit ainsi le calendrier julien qui se compose de 12 mois de 30 jours avec un petit 13e mois comprenant les 5 ou 6 jours qui restent. Le décompte éthiopien des années est ainsi décalé de 6-7 années sur le décompte occidental.

Le calendrier solaire éthiopien, en vigueur également en Erythrée, provient du calendrier copte ou alexandrin, apporté par des missionnaires.

Un Noël orthodoxe

Le Nouvel An se fête en septembre, en revanche Noël est célébré le 7 janvier, là aussi, selon le calendrier julien. Les Églises orthodoxes et certaines Églises catholiques de rites orientaux célèbrent la naissance du Christ avec un décalage de 13 jours, car dans le calendrier julien le 7 janvier correspond au 25 décembre.

Un petit casse-tête plutôt amusant qui nous rappelle notre changement d’heure chaque année. On avance ou on recule ? On gagne ou on perd une heure de sommeil ? Calendrier gregorien ou julien ? Septembre ou janvier ? 

Qu’importe, tout le monde a droit à son Nouvel An et Bonne année à tous ou, comme on dit en amharique, Melkam ādīs ‘amet ! aux Ethiopiens avec du retard ou, beaucoup, beaucoup d'avance...

Vous êtes à nouveau en ligne