Maroc : un accident d'autocar fait 17 morts

L\'autocar s\'est retourné près de la ville de Taza, dans le nord du pays, le 1er décembre.
L'autocar s'est retourné près de la ville de Taza, dans le nord du pays, le 1er décembre. (GOOGLE MAPS)

L'autocar s'est retourné, pour une raison encore inconnue, près de la ville de Taza, dans le nord du pays.

Dix-sept personnes ont été tuées dans l'accident d'un bus, le 1er décembre 2019, dans le nord du Maroc, selon un nouveau bilan obtenu le 2 décembre de source ministérielle.

L'autocar s'est retourné, pour une raison encore inconnue, près de la ville de Taza, ont annoncé les autorités locales, qui ont initialement fait état d'un bilan de huit morts.

"17 personnes ont trouvé la mort, 10 sont décédées sur place, 6 personnes se sont rendues à l’hôpital régional, tandis qu’une autre est décédée dans l’enceinte du CHU de Fès", précise le ministère de la Santé à Tel Quel arabi (lien en arabe). 

3 500 morts par an sur la route

Sur une image diffusée sur son compte Twitter par la chaîne publique 2M, le bus, couché sur son flanc droit, apparaît comme décapité par la violence du choc. L'intérieur ne ressemble plus qu'à un amas de ferraille.

Près de 3 500 personnes trouvent chaque année la mort dans des accidents sur les routes du royaume, un pays de 35 millions d'habitants.

Les autorités ont mis en œuvre diverses mesures pour tenter de combattre le fléau de l'insécurité routière, en particulier dans le sillage du pire accident de bus de l'histoire du royaume (42 morts), survenu en 2012.

Une "stratégie nationale de la sécurité routière" a été lancée avec pour objectif de réduire de moitié le nombre d'accidents d'ici 2026.

Cet accident au Maroc est survenu le même jour qu'un autre drame routier particulièrement sanglant en Tunisie, où au moins 26 personnes sont mortes le même jour lorsque leur autobus est tombé dans un ravin, dans la région d'Aïn Snoussi (nord-ouest).

Vous êtes à nouveau en ligne