Maroc: à qui appartient la Bugatti de 2,8 millions d’euros?

Une Bugatti Chiron débarquée le 2 janvier 2018 à l’aéroport de Casablanca est depuis l’objet de toutes les interrogations. En fait, une seule question occupe les esprits: à qui appartient ce bolide? Les réseaux sociaux sont à cran. Aux dernières nouvelles, l’ambassadeur du Qatar à Rabat serait l’heureux propriétaire.


C’est la première fois qu’une Bugatti Chiron roule sur le sol marocain. Plus qu’une voiture, c’est un mythe. Le bolide qui développe 1500 chevaux n’a été produit qu’à 500 exemplaires. La berline construite à Molsheim, en Alsace, est la plus chère au monde. Prix catalogue: 2,8 millions d’euros, toutes options comprises. Alors évidemment lorsqu’elle est débarquée le 2 janvier à l’aéroport de Casablanca, les supputations vont bon train. Le personnel aéroportuaire n’en croit pas ses yeux et immortalise l’évènement.

 
Mais qui est l’heureux propriétaire? «Les premiers articles ont attribué la voiture de luxe à Aziz Akhannouch, l'homme le plus riche du Maroc, selon le classement de Forbes. D'autres ont évoqué un homme d'affaires installé à Marrakech et qui serait le frère d'un politicien de la ville ocre», écrit le site Telquel. Il y a même eu la désormais incontournable «fake news»: la voiture serait un cadeau d’un richissime businessman russe à sa dulcinée…


Mais le site marocain Le Desk croit tenir la vérité. Le destinataire du véhicule est (le site n’emploie même pas le conditionnel), l’ambassadeur du Qatar à Rabat, Abdulla bin Falah Abdulla Al Dossari. Pour preuve, le Desk publie une photocopie d’une demande de livraison à l’ambassade. Mais Telquel, qui voulait vérifier l’information, n’en a pas obtenu confirmation auprès de l’ambassade.

 
1500 CV pour quoi faire?
En tout cas, l’immunité diplomatique a du bon si le conducteur veut «lâcher les chevaux», et ils sont nombreux sous le capot. Le moteur de 16 cylindres et 1500 CV permet à la belle de flirter avec les 400 km/h. Le réseau autoroutier du Maroc atteint les 1700 km, le plus grand du Maghreb. Mais il est limité à 120 km/h.
Vous êtes à nouveau en ligne