Le Ghana à nouveau touché par la poliomyélite, une maladie aux séquelles très lourdes

Atteint enfant par la poliomyélite, cet adolescent ghanéen a perdu l\'usage d\'une jambe. Avec d\'autres jeunes, il joue de temps en temps au football en fixant une planche à roulettes du côté invalide de son corps (photo du 15 mai 2017).
Atteint enfant par la poliomyélite, cet adolescent ghanéen a perdu l'usage d'une jambe. Avec d'autres jeunes, il joue de temps en temps au football en fixant une planche à roulettes du côté invalide de son corps (photo du 15 mai 2017). (JORDI PERDIGO / ANADOLU AGENCY)

Depuis le mois de juillet 2019, onze cas de polio ont été enregistrés au Ghana, ce qui suffit pour retarder l'annonce de l'éradication de cette maladie dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, et plus généralement sur tout le continent.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait l'air plutôt sûre d'elle : en 2020, l'Afrique serait déclarée exempte de tout virus sauvage (spontané) de la poliomyélite (PVS). Las, les onze cas de la maladie, détectés par les responsables sanitaires du Ghana depuis juillet 2019, vont sans doute obliger l'organisation onusienne à reporter l'annonce de la bonne nouvelle.

Une chose est sûre, la seule façon efficace de venir à bout du très résistant poliovirus est la vaccination, une solution buvable, économiquement accessible. C'est parce que la couverture vaccinale était de plus en plus large sur le continent africain, que l'OMS, notant que plus aucun cas n'avait été identifié depuis 2016, se réjouissait de pouvoir annoncer son éradication. A noter que, selon le corps médical, il faudrait que 100% de la classe d'âge concernée, de 0 à 5 ans, soit protégée pour qu'on puisse parler d'éradication.

Paralysie irréversible d'un ou plusieurs membres

Les autorités d'Accra ont d'ailleurs prévu de lancer, dès la semaine de Noël, une campagne de vaccination à travers tout le pays de manière à tenter d'enrayer la propagation de la maladie. Selon la BBC, la dernière fois que le Ghana a été touché par la polio de manière aiguë, c'était en 2008, lorsque huit enfants avaient contracté le virus.

La poliomyélite est une maladie très contagieuse, transmise par voie orale, fécale ou via l'eau et les aliments. Elle est provoquée par le poliovirus qui atteint le système nerveux central et peut entraîner une paralysie irréversible des membres en seulement quelques heures. Parfois, elle est aussi mortelle. Aucun traitement ne peut la soigner. La poliomyélite atteint principalement les enfants de moins de cinq ans, non ou incomplètement vaccinés.

Pour comprendre comment fonctionne le virus, regardez cette petite vidéo très pédagogique (RTI sur YouTube).

Fin 2019, il reste deux pays dans le monde où la poliomyélite, aussi appelée paralysie spinale, est endémique, ce sont l'Afghanistan et le Pakistan où des autorités religieuses locales empêchent les campagnes de vaccination.

Vous êtes à nouveau en ligne