LA PHOTO. Ramadan 2017 au Maroc: prières d’Aid el-Fitr dans la banlieue de Salé

La plupart des musulmans à travers le monde ont fêté la fin du mois sacré du ramadan dimanche, le 25 juin, excepté dans quelques pays comme le Maroc qui a mis fin au jeûne un jour plus tard. Des millions de personnes ont pris part à des prières à travers le royaume, comme ici, dans la banlieue de la ville de Salé, dans l’ouest du pays.

Prières d'Aid el-Fitr dans la banlieue de Salé, dans l'ouest du Maroc. Salé est la deuxième ville la plus peuplée du royaume avec près d'un million d'habitants. La fête qui marque la fin du mois sacré du ramadan a été l'occasion pour le roi du Maroc, Mohamed VI, d'appeler les Marocains à rejeter toute forme de division et de discorde. L'islam, a-t-il rappelé, est «une religion qui prône la fraternité, l'unité et la modération. Une religion qui rejette le fanatisme, la violence ou l'extrémisme».
Vous êtes à nouveau en ligne