LA PHOTO. "Kaombo Norte", le nouveau "monstre pétrolier" de Total au large de l'Angola

Dans l'immensité du grand large angolais, le "Kaombo Norte" pompe son brut. Vu de l'extérieur, le dernier-né des navires du groupe Total est un monstre, avec son pont de 330 m et sa torchère haute de 110 m. A l'intérieur règne un monde de promiscuité, où chaque mètre carré compte. 

A bord du Kaombo Norte, les loisirs sont rares pour ses 150 locataires. L'alcool y est interdit et malgré une minuscule salle de sports, le dédale des ponts, des couloirs et des bureaux devient vite étouffant. La tentation est grande d'aller respirer les embruns sur une coursive. Mais l'environnement n'y est guère plus réjouissant. L'air équatorial est lourd et moite, chargé d'une odeur d'hydrocarbures, et le vacarme des tubulures et des cuves qui encombrent le pont est assourdissant.

11
Le Kaombo Norte, ancré depuis trois mois au large de la côte nord de l’Angola, le 8 décembre 2018 RODGER BOSCH / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne