LA PHOTO. Beaux, fiers et visibles, ou comment valoriser les albinos africains

Un concours de beauté, intitulé "Accept me, include me, I can" ("Acceptez-moi, incluez-moi, je peux") a été organisé le 30 novembre 2018, à Nairobi au Kenya, par la Albinism Society of Kenya. Y ont concouru 30 hommes et femmes albinos d'Afrique de l'Est. 

L'albinisme est une particularité génétique qui prive de toute pigmentation la peau, les cheveux et les yeux des personnes atteintes. Ce concours est une façon de "réhabiliter" et de donner une visibilité positive aux personnes affectées de cette anomalie génétique. Une valorisation à double but: les insérer dans une société qui les rejette et les stigmatise, et leur donner une confiance en eux jusque là très mise à mal.

Objets de fantasmes, ils sont taxés de sorcellerie ou censés receler de prétendues vertus thérapeutiques ou magiques. Ils sont victimes de diverses persécutions allant souvent jusqu'au meurtre.  

11
Nairobi (Kenya). Une femme (G) aide Sarleen Tunai Lumumba (C) à enfiler son costume pour défiler lors du concours de beauté opposant 30 personnes albinos venues de 3 pays d'Afrique de l'Est. Thème du concours "célébrer la beauté de la couleur".  YASUYOSHI CHIBA / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne