Coronavirus : quand la radio remplace l’école en République démocratique du Congo

Un enfant congolais devant son poste de radio.
Un enfant congolais devant son poste de radio. (Unicef / Dicko)

Les autorités congolaises, l’Unicef et la radio des Nations unies ont mis en place un programme éducatif pour les enfants privés de cours.

Avec l’aide de l’Unicef, le gouvernement congolais a lancé, fin avril 2020, un programme éducatif pour pallier la fermeture des établissements scolaires en raison de la pandémie du coronavirus. Des cours sont diffusés sur Okapi, la radio des Nations unies qui couvre la totalité de la République démocratique du Congo.

Des cours 7 jours sur 7

Avec le coronavirus, près de 27 millions d’enfants sont actuellement privés d’école en République démocratique du Congo. Et dans cet immense pays d’Afrique centrale, la radio reste le moyen le plus simple pour atteindre un maximum de familles. Avec la coordination du gouvernement, l’Unicef a sollicité Okapi, la radio des Nations unies qui est captée sur tout le territoire, pour proposer des cours sur ses ondes.

Au programme : maths, français, lecture et écriture pour les petits et plus de matières pour les élèves du secondaire. En tout, deux à trois heures d'émission tous les jours, dimanche compris.

Cette initiative permettra non seulement de maintenir l’instruction des élèves, mais également d’éviter qu’ils perdent leur année scolaireWilly Bakonga, ministre congolais de l'Enseignement

Une "routine" d’éducation

Le principe d’enseignement à la radio a été testé pour la première fois lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2013. Le programme développé par l’Unicef a ensuite été diffusé dans d’autres pays en période d’insécurité et de crise. Même si ce type d'enseignement ne couvre pas tout le programme scolaire, il a déjà fait ses preuves et permet d’assurer une routine d’éducation aux enfants.

Des enfants qui ont suivi le programme d’enseignement à la radio ont passé des tests d’évaluation, qui nous ont permis de voir qu’ils ont pu maintenir leur niveau d’apprentissage, avec parfois une petite progressionCécilia Meynet, spécialiste de l'éducation à l'Unicefà franceinfo Afrique

Des messages pour toute la famille

En plus des programmes scolaires prévus pour six mois, des messages de prévention contre le Covid-19 sont diffusés à la radio pour rappeler les gestes barrières essentiels en période de pandémie. L’Unicef insiste beaucoup sur le rôle des parents dans l’apprentissage à distance et les sollicite constamment via la radio. D’après des expériences précédentes, la famille entière se réunit parfois autour du poste de radio pour suivre les leçons.

Les parents aiment bien savoir ce que les petits écoutent et souvent, ils écoutent avec eux.Joëlle Ayité, responsable éducation à l'Unicef RDC

Des livrets de devoirs ont également été distribués à tous les élèves du pays, y compris ceux qui vivent dans les zones reculées.

D’après des enquêtes réalisées par l’Unicef, la principale préoccupation des enfants congolais est de pouvoir retourner à l’école et retrouver leurs camarades de classe.

Vous êtes à nouveau en ligne