Coronavirus : l'Algérie suspend ses liaisons aériennes et maritimes avec la France

Boeing 737 d\'Air Algérie, le 11 octobre 2014 à Lille (France). 
Boeing 737 d'Air Algérie, le 11 octobre 2014 à Lille (France).  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Il existe 251 dessertes aériennes hebdomadaires entre les deux pays. 

Le Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad a ordonné la suspension temporaire de toutes les liaisons aériennes et maritimes entre l'Algérie et la France à partir du 17 mars, ont indiqué ses services dans un communiqué. "En application des directives du président de la République et à l’effet de renforcer les mesures de prévention contre la propagation du Coronavirus (COVID-19) sur le territoire national, le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad a, après concertation avec son homologue français M. Edouard Philippe, instruit, aujourd’hui 15 mars 2020, le ministre des Travaux Publics et des Transports en vue de procéder à la suspension temporaire, à compter du 17 mars 2020, de toutes les dessertes de voyageurs aériennes et maritimes entre l’Algérie et la France", précise le communiqué, cité par l'agence officielle APS

Cette "suspension exceptionnelle" sera accompagnée par un dispositif de rapatriement des citoyens voyageant actuellement en Algérie et en France, selon "les conditions et modalités qui seront fixées par les compagnies de transport", a ajouté le texte.

4,4 millions de passagers

Les Algériens constituent de loin la première communauté immigrée en France, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie en Europe. Il existe 251 dessertes aériennes chaque semaine entre les deux pays, selon des statistiques aéroportuaires.

Selon la Direction française du transport aérien, 4,4 millions de passagers ont pris l'avion entre l'Algérie et la France en 2019. Cette année-là, la France a octroyé 272 054 visas à des Algériens, en baisse par rapport à 2018 (293 926), selon des chiffres du consulat général de France à Alger.

54 cas et 4 décès

Quatre décès ont été enregistrés jusqu'à présent en Algérie en raison du coronavirus, selon le ministère de la Santé. A ce jour, 54 cas de Covid-19 ont été confirmés, dont un ressortissant iranien

Afin de réduire les risques, le ministère de la Santé avait déjà "conseillé aux citoyens algériens devant se rendre dans les pays où l'épidémie est active, de différer leur voyage, et aux ressortissants algériens établis dans ces pays d'ajourner également leur visite familiale, sauf en cas de nécessité absolue".

Vous êtes à nouveau en ligne