Ni figurative, ni abstraite, la peinture d'Alioune Diagne est un "alphabet universel"

L'artiste a créé le mouvement figuro-abstro en 2013 suite au décès de son grand-père, maître coranique et calligraphe au Sénégal.

Du 29 octobre au 29 novembre 2019, We Art Partners qui accompagne et soutient les artistes contemporains présente Perceptions, la première exposition parisienne du peintre sénégalo-français Alioune Diagne.

17
L'artiste est né au Sénégal en 1985. Comme il est très doué pour le dessin depuis son plus jeune âge, ses professeurs le poussent à acquérir technique et savoir-faire académique. A 23 ans, il réussit le concours d'entrée aux Beaux-Arts de Dakar. Il s’installe en France en 2010, où il affirme définitivement son style et crée alors un mouvement pictural qu'il nomme, le figuro-abstro. ALIOUNE DIAGNE
27
"La couleur se veut être l’expression pure de l’émotion d’Alioune Diagne au moment de la création. Il la traite de manière totalement libre : choix irréfléchi, étalage machinal, juxtaposition anarchique, apparition, recouvrement. (…) La couleur est vivante dans ses œuvres. Révélée, camouflée, structurée par les formes, elle habite, illumine et fait vibrer chacune de ses toiles", déclare We Art Partners. ALIOUNE DIAGNE
37
"Construire une image figurative à partir d’éléments abstraits, voilà ce à quoi est voué le figuro-abstro. (…) Les signes que je mets dans mes peintures sont des signes inconscients, comme de l’écriture automatique. Ils représentent mon langage universel et c'est aussi une forme de transmission. C’est une symbolique que je crée au moment où je dessine. Pour moi, il s’agit de fixer une émotion sur une image grâce à une représentation abstraite constituée de couleurs et de signes", explique Alioune Diagne dans un entretien à Info Afrique. ALIOUNE DIAGNE
47
Il précise sur le site d'art Pigeons et hirondelles : "Ce que les gens disent le plus souvent durant mes expositions, c’est qu’ils voient leur alphabet dans mes tableaux. J’ai croisé des personnes de différentes cultures, tels que des Ethiopiens, des Israéliens et bien d’autres. Je crois que dans mes peintures, il y a comme l’essence de l’écriture universelle. En tous cas, cette idée me plaît." ALIOUNE DIAGNE
57
Ses œuvres racontent l’histoire. Celle de l'Afrique, du Sénégal. Son art rend compte de faits de société (rupture familiale, maltraitance, viol, délinquance…), il réveille les consciences sur certaines traditions, certains comportements, certains oublis. ALIOUNE DIAGNE
67
Mais ces toiles transcrivent aussi son histoire personnelle, celle de ses ancêtres, des gens qu'il rencontre, côtoie, qui partagent sa vie. Elles rendent hommage aux femmes, mères, sœurs, filles sénégalaises… L’innocence de l'enfance, le souvenir, la mémoire, la tradition sont des thèmes chers à l'artiste. ALIOUNE DIAGNE
77
Aujourd'hui, Alioune Diagne espère éveiller les consciences, notamment celles des jeunes Sénégalais à l'histoire de leur pays. Leur donner le goût de l'art et les sensibiliser à l'importance de l'éducation. ALIOUNE DIAGNE
Vous êtes à nouveau en ligne