Sahara Occidental

L\'ancien président allemand et envoyé spécial des Nations unies pour le Sahara Occidental, Horst Kohler, lors de la conférence de presse clôturant les deux jours de pourparlers à quatre à Genève, le 6 décembre 2018.

Sahara Occidental: la table ronde sans précédent de l'ONU s'achève sans résultat

VIDEO. Ksar Tafilelt, une ville aux portes du Sahara modèle d’écocitoyenneté

VIDEO. Ksar Tafilelt, une ville aux portes du Sahara modèle d’écocitoyenneté

Un soldat du côté algérien de la frontière algéro-marocaine, près de Tlemcen, à un poste frontière de la région de Marsat Ben M\'Hidi, le 14 juillet 2011.

Appels au dialogue : pourquoi Rabat et Alger n’arrivent pas à se parler

Un bateau de pêche entre dans le port de Laâyoune, capitale du Sahara occidental sous contrôle marocain, le 3 novembre 2018. 

Maroc: le royaume accélère le développement du Sahara occidental disputé

Le Centre Georges Pompidou de Paris, connu également sous le nom de Centre Beaubourg, le 5 mars 2018.

Sahara occidental: le conflit entre le Maroc et le Polisario émerge à Beaubourg

En tournée dans le territoire contesté, l\'émissaire spécial des Nations Unies pour le Sahara occidental, Horst Kohler, s\'est rendu le 18 octobre 2017 dans le camps de réfugiés sahraouis d\'Aousserd, à la périphérie de Tindouf, dans le Sud-algérien. 

Sahara occidental: l'Algérie et la Mauritanie seront à la table ronde de l'ONU

Un véhicule des Nations Unies arrive au siège de la Mission des Nations Unies pour l\'organisation d\'un référendum au Sahara occidental (Minurso) le 13 mai 2013 à Laayoune, la principale ville du territoire litigieux. 

Sahara occidental: Paris en désaccord avec Washington sur la mission de l’ONU

Horst Kohler (G), l\'envoyé de l\'ONU pour le territoire contesté du Sahara occidental, lors de sa rencontre avec Brahim Ghali (D), secrétaire général du Polisario et président de la République arabe sahraouie autoproclamée, au camp de réfugiés sahraouis de Rabouni, à 20 km au sud de la ville algérienne de Tindouf, le 19 octobre 2017. 

Sahara occidental: l’ONU convoque les quatre parties à «une table ronde»

Le président américain Donald Trump et la première dame Melania Trump rencontrent le roi espagnol Felipe VI et la reine Letizia dans le bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, le 19 juin 2018. 

Sahara: Trump suggère à l’Espagne la construction d’un mur contre les migrants

Le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita (à gauche), a rencontré le secrétaire d\'Etat américain Michael Pompeo au département d\'Etat américain, à Washington, le 17 septembre 2018. 

Maroc: Téhéran accuse Rabat de semer la discorde dans le monde musulman

Bateaux de pêche à Essaouira sur la côte atlantique du Maroc.

L’Europe intègre le Sahara occidental dans l’accord de pêche avec le Maroc

Le nouvel envoyé de l\'ONU pour le territoire disputé du Sahara occidental, l\'ex-président allemand Horst Koehler, arrive au camp d\'Aousserd pour les réfugiés sahraouis à la périphérie de Tindouf, le 18 octobre 2017, dans le sud algérien. 

Sahara: l’ONU pour des négociations sans préconditions entre Maroc et Polisario

Le président de la République arabe sahraouie, Brahim Ghali, lors du sommet de l\'Union africaine et de l\'Union européenne (UA-UE) à Abidjan le 29 novembre 2017.

Namibie: le président sahraoui Brahim Ghali en visite d'Etat chez un allié

Affiche de la mairie d\'Ivry représentant Claude Mangin interdite de visite de son mari Naâma Asfari, un indépendantiste sahraoui, détenu par les autorités marocaines depuis 2010.

Maroc: Claude Mangin, épouse d’un sahraoui en prison, cesse sa grève de la faim

Devant le mur d\'enceinte de l\'ambassade d\'Iran au Maroc, le 2 mai 2018, au lendemain de l\'annonce de l\'expulsion du chargé d\'affaires iranien par Rabat en raison de liens présumés entre le Hezbollah et le Front Polisario.

Le Maroc a le soutien du Golfe après la rupture de ses relations avec l’Iran

Des soldats du Front Polisario se tiennent, le 17 octobre 2017, près d\'un drapeau de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) dans le camp de réfugiés de Boujdour, à proximité de de la ville de Tindouf, dans l\'ouest de Algérie. 

Sahara occidental: le pari d'un nouveau round de négociations

Un véhicule de l\'ONU arrive au siège de la Mission des Nations Unies pour l\'organisation d\'un référendum au Sahara occidental (Minurso), le 13 mai 2013 à Laayoune, principale ville du territoire contesté.

Sahara occidental: un renouvellement du mandat de la Minurso sous tension

Funérailles du lieutenant Yassine Bahti, pilote du F16 marocain qui s\'est écrasé lors d\'une mission au Yémen, le 20 mai 2015, au cimetière Al-Shuhada de Casablanca.

Maroc: le roi Mohamed VI retire ses avions F16 de la guerre saoudienne au Yémen

Des sauveteurs autour des débris de l\'Iliouchine de l\'armée algérienne qui s\'est écrasé près de la base de Boufarik d\'où il venait de décoller, le 11 avril 2018, faisant 257 morts.

Algérie: 26 membres du Polisario tués dans le crash du vol Boufarik-Tindouf

Une vue générale prise le 3 février 2017 dans la région d\'Al-Mahbes montrant des soldats marocains (arrière-plan) gardant un poste d\'observation le long de la barrière qui sépare le Sahara occidental contrôlé par le Polisario et le Maroc.

Sahara occidental: reprise de la guerre verbale entre le Maroc et le Polisario

Afrique du sud : l’ANC rappelle le Maroc à l’ordre sur le Sahara occidental

L'accord de pêche UE-Maroc, pas applicable aux eaux du Sahara occidental

Des réfugiés sahraouis accueillent le nouvel envoyé spécial de l\'ONU pour le Sahara occidental, dans le camp de Tindouf en Algérie, le 18 octobre 2017.

Sahara: le Maroc et le Polisario seront tous les deux au sommet UA-UE d'Abidjan

Ces terres, une étendue désertique de 266.000 km² bordant la côte atlantique entre Mauritanie et Maroc, commencent pourtant à une cinquantaine de km de là à peine, de l\'autre côté de la frontière algérienne et d\'un «mur de défense» érigé dans les années 1980 par Rabat. Coupant le Sahara occidental sur 2.700 km du nord au sud, ce mur de sable sépare la majorité du territoire sahraoui sous contrôle marocain des 20% gérés par les indépendantistes du Polisario. «On m\'a dit que c\'était beau... J\'ai vu des photos aussi», explique la jeune femme, dans la maisonnette en ciment du camp de Boujdour, dans la région algérienne de Tindouf (1.800 km d\'Alger), où elle vit avec son père, sa mère, un de ses cinq frères de 16 ans et sa sœur de 12 ans. Son père, Moulay, a tout abandonné il y a 42 ans, fuyant l\'arrivée au «Sahara espagnol» des troupes marocaines, le Maroc et la Mauritanie se partageant alors le territoire aux termes d\'un accord avec le colonisateur. En 1979, Nouakchott a renoncé à ses revendications sur le Sahara occidental, laissant Rabat prendre le contrôle de la quasi-totalité du territoire. Après avoir proclamé une République arabe sahraouie (RASD), le Front Polisario a lui continué de combattre les troupes marocaines, jusqu\'à un cessez-le-feu en 1991 sous l\'égide de l\'ONU.

LA PHOTO. Le rêve d'une terre si proche et si lointaine des réfugiés sahraouis

Le sable fin « sahraoui» des plages des Canaries : Podemos exige une enquête

Le camp de déplacés sahraouis de Gdeim Izik, après son démantèlement par les forces de l\'ordre marocaines, le 8 novembre 2010, près de Laâyoune au Sahara occidental.

Sahara occidental: les tensions ravivées entre le Maroc et le Front Polisario

Un garde armé d\'une Kalachnikov dans sa case, le 3 février 2017 dans la zone d\'Al-Mahbes, au Sahara Occidental. C\'est là que le Maroc a érigé un mur de sécurité sur plusieurs kilomètres. 

Maroc: retrait de Guerguerat, le Polisario campe sur ses positions

Des soldats marocains montent la garde le 8 janvier 2001 à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie au point de passage du mur de séparation avec le Sahara Occidental.

Sahara Occidental : pas d’incursion militaire marocaine, constate l’ONU

LA PHOTO. Le Front Polisario perd son chef historique, Mohamed Abdelaziz

Des milliers de Marocains manifestent contre le Secrétaire général de l\'ONU, le 13 mars 2016 à Rabat, au lendemain de la visite de Ban Ki-moon dans les camps de réfugiés sahraouis en Algérie.

Sahara Occidental : «Une étincelle peut mettre le feu à la forêt», prévient l’UA

12

Vous êtes à nouveau en ligne