Le Rwanda commémore le génocide, 25 ans après

France 3

25 ans après, le Rwanda se souvient du génocide qui a fait 800 000 morts, surtout des Tutsis. Les commémorations ont débuté à Kigali, dimanche 7 avril.

Dans le stade de Kigali, dimanche 7 avril, la lumière succède aux ténèbres du génocide. 25 ans après l'indicible, le Rwanda entame de douloureuses commémorations. Alice Mukarurinda a le cœur et le corps meurtri depuis ce funeste 7 avril 1994. Dans l'église où cette femme de la minorité tutsi s'était réfugiée avec d'autres villageois, les miliciens hutus ont entamé leur folie meurtrière en coupant des parties du corps à la chaîne aux villageois.

Ami avec le bourreau de son mari

Au moins 800 000 morts en cent jours ont été recensés entre avril et juillet 1994. Tout commence lorsque l'avion du président rwandais est abattu en plein vol. Les extrémistes hutus accusent la communauté tutsi et commencent leur massacre méthodique. Après le génocide, le Rwanda a entamé un délicat travail de réconciliation nationale. Dans certains villages, les victimes cohabitent aujourd'hui avec leurs bourreaux. Laurencia est devenue amie avec celui qui a tué son époux. Mais le pardon n'est pas évident pour toutes les familles, certains génocidaires sont toujours en fuite et les corps de milliers de victimes n'ont pas été retrouvés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne