L'épidémie Ebola décrétée urgence de santé publique

France 2

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) décrète une urgence de santé publique après la découverte, lundi 15 juillet, d'un cas d'ebola à Goma (République démocratique du Congo). Dans l'est du pays, le virus a déjà fait près de 1700 morts en un an.

Le virus Ebola sévit en République démocratique du Congo. Avant de soigner, les soignants doivent tout faire pour ne pas être contaminés, alors ils se protègent avec des combinaisons intégrales. Le virus se transmet, en effet, très facilement, par le biais des fluides corporels. Et c'est bien tout le drame de cette épidémie.

Les frontières du pays restent ouvertes

Le virus tueur se propage à toute vitesse depuis un an dans certains pays d'Afrique, malgré les prises de températures pour détecter les malades. Un décès par ebola, lundi 15 juillet, dans la grande ville de Goma, fait craindre une propagation de plus grande ampleur. L'OMS demande, notamment, l'accélération de la campagne de vaccination. Quant aux pays concernés, ils appellent leurs populations à la plus grande vigilance. Malgré l'alerte, les frontières du pays restent ouvertes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne