République démocratique du Congo : le charbon de bois mange la forêt

FRANCEINFO

Le charbon de bois représente l'unique source d'énergie pour la majorité des Congolais. 500 000 hectares de forêt sont détruits, ce qui cause un risque écologique majeur.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En République démocratique du Congo, le charbon de bois est la seule source d'énergie pour 90% des foyers. Comme pour plus de 70 millions de Congolais, la quête du charbon rythme le quotidien d'une enseignante. "J'utilise les sacs de 30 dollars pour deux mois, donc cela me revient à 15 dollars par mois. C'est beaucoup par rapport à ce que je gagne et ce que je consomme", confie Solange Sekera.

"Nos forêts sont menacées de disparition à l'horizon 2100"

La forêt du bassin du Congo est le deuxième poumon de la planète après l'Amazonie. Chaque année, en RDC, 500 000 hectares de forêt sont transformés en charbon. "Pour un hectare, on peut en tirer 600 sacs", explique Mungudi Mukingombe, charbonnier. Le président de la RDC Félix Tshisekedi a tiré la sonnette d'alarme fin août. "Nos forêts sont menacées de disparition à l'horizon 2100", a-t-il regretté.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne