République démocratique du Congo

comme ici dans cette zone de quarantaine à Iyonda, près de Mbandaka (nord-ouest de la RDC), sont la seule protection contre le redoutable virus Ebola. Un agent pathogène qui attaque son hôte. Il se transmet entre les humains par contact direct avec le sang et avec des liquides biologiques de personnes infectées, ou par contact indirect avec des environnements contaminés par ces liquides. Les plus grandes précautions sont vivement recommandées. Cela n\'a pas empêché ce virus, apparu en 1976, de s\'étendre sur une partie du continent africain. Si les autres pays victimes d\'épidémies de cette fièvre hémorragique, comme le Liberia ou la Guinée ont réussi à vraiment juguler la flambée épidémique, la République Démocratique du Congo est à la peine avec des souches qui mutent. Une souche identifiée peut être maîtrisée, à la différence d\'une souche mutante. 

LA PHOTO. RDC: à peine déclaré éradiqué, le virus Ebola réapparaît

LA PHOTO. RDC: Jean-Pierre Bemba a regagné Kinshasa à bord d’un jet privé

Un bébé gorille sur le dos de sa mère dans le Parc national des Virunga, à l\'Est de la RDC.

RDC: la famille des gorilles de montagne des Virunga s'agrandit

Au cours d\'une conférence de presse le 24 juillet 2018 à Bruxelles, l\'opposant Jean-Pierre Bemba a invité l\'opposition congolaise à présenter un candidat unique à la présidentielle du 23 décembre 2018.

RDC: candidature unique, l’heure de vérité a sonné pour l’opposition

L\'ex-chef de guerre et ancien vice-président congolais, Jean Pierre bemba est attendu à Kinshasa le 2 août 2018.

RDC: le retour annoncé de Bemba suscite enthousiasme et inquiétude à Kinshasa

Nathalie Shermann

A table ! Le chef est une femme: Nathalie Shermann

Thérèse Okoumou au pied de la statue de la Liberté, le 4 juillet 2018, pour protester contre la séparation des familles de migrants aux frontières américaines. 

Therese Okoumou, «The Lady of Liberty», dénonce la politique migratoire de Trump

L\'auteur-compositeur congolais Fally Ipupa lors de sa participation au Festival de Musiques Urbaines d\'Anoumabo (FEMUA), dans le quartier Koumassi d\'Abidjan, le 26 avril 2015. 

RDC: l’artiste Fally Ipupa s’engage contre le recrutement d'enfants soldats

Des manifestants interpellent les actionnaires de Glencore réunis au siège de la société suisse le 2 mai 2018.

Corruption dans les mines de RDC: la justice américaine mène l’enquête

Le square Patrice Lumumba a été inauguré à Bruxelles le 30 juin 2018, date anniversaire de l\'indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC) proclamée en 1960.

Patrice Lumumba: un square à Bruxelles pour un nouveau récit post-colonial

Un enfant soldat nouvellement libéré assiste à une cérémonie à Yambio, au Soudan du Sud, le 7 février 2018.

L’enrôlement d’enfants soldats se poursuit en toute impunité

La coupe de grands arbres dans la forêt du Mayombe, en RDC, destinés à l\'exportation.

Importation illégale du bois de RDC: la France épinglée par l'ONG Global Witness

Jean-Claude Katende est avocat et activiste congolais des droits de l\'Homme. Le président de l\'Asadho accuse le gouvernement d\'avoir tué une partie de sa population du Kasaï.

RDC: Non aux «seigneurs de guerre» dans nos institutions, plaide l’Asadho

Une Congolaise traverse un camp de déplacés internes le 20 mars 2018 à Kalemie, en République démocratique du Congo. Un conflit en cours entre les Pygmées et Bantous a déplacé 67.000 personnes autour de Kalemie et selon les agences humanitaires jusqu\'à 650.000 personnes au plus fort de la crise dans la province du Tanganyika. 

Les crises en RDC, au Soudan du Sud et en Somalie gonflent le nombre de réfugiés

Les supporters du TP Mazembe 

RDC: les «katumbistes» attendent le retour de leur héros, Moïse Katumbi

Des structures plus ou moins légales ont essaimé au cours des années, le long des berges du fleuve, dans le but de profiter de la manne du commerce maritime qui remonte du débouché de la RDC sur l\'Atlantique. Mais cet espoir a vécu. Les sans-abri ont pris possession des carcasses abandonnées tandis que les autorités se projettent aujourd\'hui dans la construction d\'un port en eau profonde, au bord de l\'océan. Le chantier, rendu possible grâce à un accord avec les Emirats arabes unis, entaché de soupçons de corruption, sera dirigé par une entreprise de Dubaï. Les travaux devraient débuter en 2018 et s\'achever en 2020 sur la presqu\'île de Banana.

LA PHOTO. RDC: les bateaux fantômes du port de Kinshasa

Jean-Pierre Bemba à la CPI à La Haye le 29 septembre 2015.

RDC : Jean-Pierre Bemba, homme d’affaires, chef de guerre et parlementaire

Criblé de balles, l\'ancien panneau du parc national Albert, rebaptisé parc national des Virunga, en RDC. 

RDC: le parc national des Virunga prolonge sa fermeture pour cause d'insécurité

Le président de la RDC, Joseph Kabila Kabange, à New York le 23 septembre 2017.

La crise en RDC commence à inquiéter ses voisins

Vente d\'animaux sauvages pour la consommation de leur chair près de Bata en Guinée équatoriale.

Malgré Ebola, la consommation de viande de brousse reste prisée en Afrique

24 août 2010, une pirogue traverse la rivière Ruki à Balongo, en République démocratique du Congo.

RD Congo, un transport fluvial de tous les dangers

Malgré le périmètre de sécurité autour de ce bâtiment réservé au traitement des cas d\'Ebola et la mobilisation rapide de l\'Organisation mondiale de la santé (OMS) dès leur apparition, début mai, sur le territoire congolais, un «haut risque de propagation au niveau national et international» est redouté par l\'ONG humanitaire International Rescue Committee (IRC) qui demande des fonds supplémentaires. L\'inquiétude s\'est exprimée aussi du côté de l\'Eglise congolaise. Laquelle a annoncé qu\'elle «suspend jusqu\'à nouvel ordre l\'administration des sacrements qui impliquent un contact physique avec les fidèles: le baptême, la confirmation, l\'onction des malades» ainsi que «les ordinations prévues pour le dimanche 3 juin 2018». Son inquiétude porte sur les «25 décès, 54 cas enregistrés, dont 35 positifs, et ce chiffre vertigineux de 1.139 personnes ayant été en contact avec un malade ou un cadavre».

LA PHOTO. RDC: haut risque de propagation d'Ebola hors du territoire congolais

Distribution de nourriture à Kasala, dans la région tourmentée du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo, en octobre 2017.  

RDC: des enfants du Kasaï désormais volontaires pour rejoindre des groupes armés

La population du village congolais de Bikoro a été mise en quarantaine.

RDC: un vaccin pour lutter contre le virus Ebola

Il s\'agissait officiellement de sauver des 2.000 Européens

RDC : il y a 40 ans, la Légion sautait sur Kolwezi

Le 13 mars 2018, en RDC, des mères attendent avec leurs enfants sur les genoux des rations sur un site de distribution du Programme alimentaire mondial, dans la région instable du Kasaï.

RDC: l'Unicef sonne de nouveau l'alarme pour les enfants du Kasaï

Jaco, le perroquet gris du Gabon, fait partie des espèces menacées.

Jaco, le perroquet gris du Gabon victime du trafic malgré l’interdiction

Cette photo est tirée d’un magnifique reportage du photo journaliste John Wessels qui s’est intéressé aux drames des réfugiés dans l’est de la République Démocratique du Congo. Il raconte dans le «making of de l’AFP» ses émotions lors de cette enquête dans «un pays théatre de certains des conflits les plus meurtriers de l’époque récente, comme la deuxième guerre du Congo entre 1998-2003. Avec ses conséquences humanitaires, il a fait entre 2 et 5 millions de morts».  John Wessels donne le contexte de ses photos: «Ces temps-ci, le pays est de nouveau jeté dans une tourmente politique. Le deuxième mandat du président Joseph Kabila s’est légalement éteint il y a deux ans, mais l\'élection présidentielle pour sa succession n\'a toujours pas été organisée, officiellement pour des questions de sécurité et de logistique. Ses adversaires politiques l\'accusent de tout faire pour se maintenir au pouvoir. Le scrutin est maintenant prévu pour décembre 2018. Sur cette toile de fond, les conflits inter-ethniques qui fermentaient depuis des années se sont mis à bouillir et de nouveaux apparaissent». Aujourd\'hui, selon les différentes agences de l\'ONU, les réfugiés des conflits oubliés de la RDC seraient environ 4 millions.  

LA PHOTO. Loin des yeux, le drame des réfugiés de RDC

A huit mois de l\'élection censée marquer la fin du règne du président Joseph Kabila, l\'Union démocratique pour le progrès social (UDPS) a pu réunir quelques milliers de personnes autour de son dirigeant-candidat, avec une présence policière discrète. Le meeting avait été autorisé par le gouverneur de Kinshasa, qui avait systématiquement interdit les rassemblements de l\'opposition, ainsi que les trois marches d\'un collectif proche de l\'église, les 31 décembre, 21 janvier et 25 février. «Cette autorisation n\'est pas un cadeau, c\'est une conséquence de notre lutte», a lancé d\'entrée Félix Tshisekedi, investi il y a un mois pour défendre les couleurs du parti d\'opposition fondé par son père Etienne Tshisekedi décédé le 1er février 2017 à Bruxelles où sa dépouille se trouve toujours. «Nous félicitons la retenue de la police. Il faudra qu\'ils apprennent à nous regarder comme leurs concitoyens, et non comme leurs adversaires», a poursuivi M.Tshisekedi, au cours de cette réunion marquant le 28e anniversaire des débuts du multipartisme dans l\'ex-Zaïre.

LA PHOTO. RDC: l'opposition tient meeting à Kinshasa

La diaspora africaine réclamait depuis longtemps qu\'un lieu public célèbre le «père de l\'indépendance»

Bruxelles aura fin juin sa place Patrice Lumumba, une première en Belgique

1234567891014

Vous êtes à nouveau en ligne