République démocratique du Congo

Un membre du personnel de santé désinfecte le cercueil d\'une personne décédée d\'Ebola à Beni, dans la province du Nord Kivu en RD Congo, le 9 décembre 2018. 

LA PHOTO. "Enterrement sécurisé" pour cause d'Ebola en RDC

Denis Mukwege, prix Nobel de la paix

Prix Nobel : Denis Mukwege, un médecin contre le viol

VIDEO. Le prix Nobel de la paix Denis Mukwege debout contre l’usage du viol comme arme de guerre

VIDEO. Le prix Nobel de la paix Denis Mukwege debout contre l'usage du viol comme arme de guerre

Le Dr Denis Mukwege dans le documentaire réalisé par Thierry Michel, «L\'homme qui répare les femmes». 

Cinq choses à savoir sur le Dr Mukwege, prix Nobel de la paix

Un centre de traitement Ebola à Béni en République démocratique du Congo.

En République démocratique du Congo, une ONG française mène un essai clinique pour trouver un médicament efficace contre Ebola

A Mangina, dans le Nord-Kivu, trois Congolais circulent à moto le 23 août 2018, sur la route qui mène à Beni, transportant une croix pour la tombe d\'une victime d\'Ebola.

LA PHOTO. RDC: Ebola continue d'endeuiller le Nord-Kivu, déjà confronté aux violences des milices

Le congolais Dismas Kitenge à Paris le 27 mars 2014. C\'est le président d\'une ONG de défense des droits de l\'Homme (le groupe Lotus) basé dans l\'est de la RDC. 

RDC : "Une élection de tous les dangers". La société civile redoute le chaos après la présidentielle du 23 décembre

Le nouvel archevêque de Kinshasa Mgr Fridolin Ambongo a pris ses fonctions le 25 novembre 2018.

LA PHOTO. RDC: le nouvel archevêque de Kinshasa appelle les Congolais à «ne pas céder aux provocations et à la violence»

À Butembo (RDC), un soignant transfère un bébé suspecté d\'être infecté par le virus Ebola, vers un centre de Médecins sans frontrières

En République démocratique du Congo, une élection présidentielle compliquée par l'insécurité et une épidémie d'Ebola

Bain de foule de Martin Fayulu, le 21 novembre 2018 à Kinshasa. Désigné candidat commun par sept partis de l\'opposition, il a été lâché par deux d\'entre eux parmi lesquels le parti de l\'opposant historique Etienne Tshisekedi.

RDC: nous avons en face de nous «un poids mouche», lance le camp Kabila

Un manifestant arrêté par deux policiers anti-émeute à Kinshasa en juillet 2006

En République démocratique du Congo, la torture est une pratique «ordinaire»

Martin Fayulu, 62 ans le 21 novembre 2018, a été pendant quelques heures le candidat surprise et unique choisi pour représenter l\'opposition à la présidentielle du 23 décembre en RDC.

RDC: l'opposition renonce à un candidat unique pour contrer le dauphin de Kabila

Une machine à voter présentée par la CENI le 21 février 2018 à Kinshasa. Quelque 60.000 exemplaires devraient être déployés à travers tout le pays.

RDC: machines à voter ou «machines à tricher»? La polémique bat son plein

Ils sont près de 250.000 à avoir traversé la frontière angolo-congolaise, après l\'avoir franchie une première fois dans l\'autre sens. Les autorités angolaises ont décidé que quel que soit leur état de santé, attendus de l\'autre côté ou pas, propriétaires de biens sur place ou pas, tout Congolais et autres résidents illégaux devaient être partis au 1er novembre 2018. Pour autant, selon Philippa Candler, porte-parole du HCR à Luanda, les autorités angolaises sont favorables au retour des réfugiés expulsés par erreur. «Ils nous ont assuré à tous les niveaux que ce n’était pas du tout leur intention d’impliquer des réfugiés dans cette opération, et ils veulent à tout prix essayer d’éviter cela», assure-t-elle à RFI. «Le droit international et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples interdisent l’expulsion collective des étrangers sans recourir à une évaluation individuelle et la garantie d’une procédure régulière», a tenu à rappeler la Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l\'Homme, Michelle Bachelet, notant qu’en expulsant un si grand nombre de personnes en si peu de temps, l’Angola a mis des dizaines de milliers de familles en danger. C\'est ainsi que de multiples malades, porteurs entre autres de la tuberculose, rentrent dans leur pays d\'origine, au risque de propager des épidémies en République Démocratique du Congo, en Guinée, ou ailleurs. Cet afflux massif de personnes pose des problèmes tant de sécurité que de santé. 80% des étrangers en Angola sont sans papiers, et les autorités n\'hésitent pas à inciter les bailleurs à dénoncer leurs locataires sans papiers, quitte a s\'approprier leurs biens, quand ils seront jetés en prison. Une crise humanitaire se profile dans la région du Kasaï submergée par ces familles déplacées et sans point de chute.

LA PHOTO. Les Congolais poussés vers la sortie par l'Angola

Suivre les conseils d\'hygiène afin d\'éviter d\'être infecté par Ebola constitue une étape essentielle de la prévention, un message que les autorités veulent diffuser au plus grand nombre, souvent en proie à des superstitions. Pour les régions atteintes, la République démocratique du Congo a également reçu de l\'Union européenne (UE) une allocation de 7,2 millions d\'euros afin d\'intensifier la lutte contre la maladie. Le montant total de la réponse européenne face à cette crise s\'élève jusqu\'à présent à 12,83 millions d\'euros en 2018. Le soutien de l\'UE comprend l\'expertise technique, les services aériens humanitaires, le financement de la recherche et l\'assistance humanitaire, a détaillé Christos Stylianides, commissaire en charge de l\'Aide humanitaire et de la gestion de crises. 

LA PHOTO. RDC: l'urgence est à la lutte contre la propagation d'Ebola

Sinzo Aanza 

«Kinshasa Chroniques»: exposition sur l'émergence de la scène artistique kinoise

Des officiers de police à l\'aéroport international de N\'djili à Kinshasa, en République démocratique du Congo, en août 2018. 

RD Congo : les pressions s’accentuent sur les journalistes

... transporte ses enfants et ses biens sur un vélo loué, près de Tchikapa (province du Kasaï dans le sud de la RDC). L\'Angola a lancé dans la région du Lunda Norte (nord) une opération visant, selon le porte-parole du gouvernement de cette province, les «étrangers en situation irrégulière dans le pays, notamment dans les maisons d\'achat de diamants». Des centaines de personnes franchissent chaque heure le principal poste-frontière de Kamako (RDC), a constaté le 12 octobre sur place un correspondant de l\'AFP. Le poste frontière «est submergé (...). Les refoulés sortent totalement démunis. Ils racontent qu\'ils ont été pris dans les puits de diamants ou dans les rues par la police angolaise», rapporte un officiel congolais cité par «Le Monde». Côté angolais, des camions et des pick-up transportent vers la frontière des Congolais et leurs biens, selon le correspondant de l\'AFP. A Kamako, les «retournés» se sont installés dans des hangars, des églises et des écoles, voire sous les arbres. «Nous sommes ici (...) sans argent. Nous vendons le peu de biens que nous avons pu amener pour manger. Mon enfant de 4 ans est porté disparu depuis 2 jours à cause de la population que vous voyez ici. J\'ai vendu mon pagne pour (…) payer le communiqué de la recherche de mon enfant à la radio», a témoigné une mère de famille, Dorcas Bakampa.

LA PHOTO. RDC: retour de milliers de migrants clandestins chassés d'Angola

Le vaccin du BCG administré à un nourrisson en 2015 au centre de santé de Noki.

La RDC lance un plan d'urgence de vaccination systématique des enfants

Lors de leurs expéditions nocturnes, les miliciens de l\'Allied democratic Forces (ADF) tuent civils et des militaires à l\'arme blanche par centaines. Les ADF sont tenus responsables de la mort de 15 Casques bleus tanzaniens en décembre 2017 à Semuliki, près de la frontière avec l\'Ouganda. Ils attaquent également régulièrement des positions de l\'armée congolaise, en quête d\'armes, de munitions et de matériel médical.

LA PHOTO. Soldats et Casques bleus craignent les attaques de l'ADF au Nord-Kivu

Réfugiés congolais 

«RDC: la crise de l’ombre», une exposition du HCR au Prix Bayeux

Le Dr Denis Mukwege pose devant l\'hôpital de Panzi (Bukavu, RDC), le 18 mars 2015. 

Denis Mukwege: un Nobel de la paix pour «l'homme qui répare les femmes» en RDC

Les collines verdoyantes du Sud-Kivu, devenues la forteresse des groupes armés qui affrontent l’armée régulière congolaise. 

RDC: au Sud-Kivu, les chefs de guerre font toujours la loi

Le père Arsène s\'adresse à trois groupes armés qu\'il tente de réconcilier à Walikalé, au Nord-Kivu (RDC), en novembre 2015.

RDC: l’Abbé Arsène Munembwe lance un appel pour les enfants soldats au Nord-Kivu

Les jeunes filles attendent leur procès sous le soleil à même le sol.

La traque des «Ujana», filles «sans sous-vêtements», fait polémique à Kinshasa

Le 19 septembre 2018, le collectif d\'actions de la société civile (CASC) avait organisé un sit-in devant l\'hôtel du gouvernement de la capitale de la RDC. Il n\'a pas eu le temps d\'y déposer son memorandum pour exiger «une transition citoyenne sans Kabila et l\'abandon de la machine à voter». Les policiers sont intervenus à coups de crosses, blessant cinq manifestants. Le CASC a promis d\'organiser d\'autres rassemblements pacifiques.

LA PHOTO. Présidentielle en RDC: des préparatifs qui annoncent bien des tensions

Les rebelles du chef Yakutumba n’hésitent pas à tirer sur les hélicoptères de la mission de l’ONU présente dans la province du Sud-Kivu. 

RDC: l’armée en difficulté face à une coalition de milices dans le Sud-Kivu

Extrait de la bande dessinée «Kivu» de Simon et Van Hamme (Le Lombard éditions).

Des larmes, du sang, du coltan: «Kivu», la BD choc de Van Hamme et Simon

Marché aux poissons sur le port de Ggaba, lac Victoria, Ouganda.

La guerre du poisson oppose Congolais et Ougandais sur les Grands Lacs africains

Racines de manioc (2010)

RDC: résurgence du konzo, maladie liée au manioc amer et à la malnutrition

1234567

Vous êtes à nouveau en ligne