Soudan : la révolution portée par les femmes

FRANCE 2

Au Soudan, la révolution est portée par une femme, Ala'a Salah. Cette étudiante de 22 ans est le symbole des manifestants.

À chacune de ses apparitions, la foule des révoltés se range derrière elle. Ala'a Salah, une étudiante de 22 ans, est l'icône de la révolution soudanaise. Elle incarne l'espoir de voir ce soulèvement triompher. "Je viens aux rassemblements tous les jours car c'est l'endroit où je dois être comme tous les Soudanais qui sont prêts à se sacrifier pour la liberté", assure la meneuse. Chaque révolution a besoin d'une figure populaire. Pour Ala'a Salah, il a suffi d'une image. Face à la foule et aux portables saisissant la scène, la jeune femme en tenue traditionnelle, l'index levé, pleine de conviction, déclame des poèmes à la gloire de la révolution.

Une femme symbole de la révolution

Désormais, l'image de l'étudiante en architecture domine le lieu de rassemblement des révolutionnaires. Une femme comme figure de proue dans un pays considéré comme conservateur. "La tenue traditionnelle que je porte est celle de nos grands-mères, y compris ces boucles d'oreille, des femmes fortes qui se battaient pour la liberté pendant les précédentes dictatures", assure-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne