LA PHOTO. «Jérusalem,capitale de la Palestine» scandent des manifestants à Rabat

La mobilisation a été massive le 10 décembre à Rabat, la capitale marocaine. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé avec des banderoles proclamant: «Jérusalem, capitale de la Palestine». Des membres du gouvernement marocain et autres figures de la vie politique marocaine ont participé à la marche.

Une Marocaine pro-palestinienne dans la manifestation anti-Trump à Rabat. Les manifestants l'ont affirmé haut et fort: «La Palestine restera toujours la première cause des musulmans.» Ils estiment que Donald Trump s'est «disqualifié» sur la question de Jérusalem. Le roi Mohamed VI, président du comité Al-Qods (Jérusalem), a exprimé sa profonde préoccupation face à la décisions du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Il a mis en garde contre «toute atteinte au statut juridique et historique reconnu» de la Ville sainte. La décision américaine a suscité la réprobation à travers le monde et des manifestations dans de nombreux pays.
Vous êtes à nouveau en ligne