Haute-Savoie : Montagny-les-Lanches pleure son soldat

FRANCE 3

La commune de Haute-Savoie a perdu l'un de ses enfants, Alain Bertoncello. Des habitants lui ont rendu hommage mardi 14 mai à la mairie.

Mardi 14 mai, à 600 kilomètres de la capitale, un village de Haute-Savoie pleurait l'un des ses fils. C'est à Montagny-les-Lanches qu'a grandi Alain Bertoncello, l'un des deux soldats tués en libérant des otages au Burkina Faso. Quelques habitants se sont retrouvés à la mairie afin de suivre la cérémonie d'hommage national, avec une émotion palpable. "Alain était avec mon fils à l'école", se rappelle une habitante.

"On connaît la famille depuis longtemps"

À la sortie, les habitants présentent leurs condoléances dans un registre, avec une pensée pour la famille qui vit toujours dans la commune. "On est un petit village de 700 habitants, tout le monde se connaît. On connaît la famille depuis longtemps donc c'est notre façon à nous de prouver notre tristesse et notre soutien à la famille", explique Monique Pimonow, la maire. Alain Bertoncello sera enterré dans son village samedi, à la suite d'une cérémonie intime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne