Nouveau record du nombre de rhinocéros braconnés en Afrique du Sud

Un rhinocéros dont la corne a été coupée, dans la réserve de Bona Bona, en Afrique du Sud, le 3 août 2012.
Un rhinocéros dont la corne a été coupée, dans la réserve de Bona Bona, en Afrique du Sud, le 3 août 2012. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Depuis janvier, 455 bêtes ont été tués contre 448 sur l'ensemble de l'année 2011.

ANIMAUX – C'est un triste record. Le massacre des rhinocéros s'est encore aggravé en Afrique du Sud, puisque le nombre d'animaux tués par des braconniers depuis janvier atteint 455, contre 448 sur l'ensemble de 2011. Le ministère de l'Environnement sud-africain l'a annoncé mardi 16 octobre. Et la progression a de quoi effrayer puisque seuls 13 bêtes avaient été tuées en 2007.

Deux-cent soixante-douze rhinos, soit près de 60% du total, ont été braconnés dans le seul parc national Kruger (lien en anglais). Avec environ 20 000 spécimens, l'Afrique du Sud abrite 70 à 80% de la population mondiale de rhinocéros, qui est de plus en plus la cible des braconniers en dépit du renforcement des mesures de sécurité, et notamment de l'intervention de l'armée.

La progression du braconnage s'explique par la vente à prix d'or des cornes en Asie, en particulier au Vietnam, où elles sont prisées dans la médecine traditionnelle. La corne des rhinocéros est pourtant exclusivement composée de kératine, la même protéine que les ongles humains.