Nigeria: mariée pour effacer des dettes

France 24

Au Nigeria, les filles de la communauté Becheve sont parfois vendues à des hommes plus âgés pour effacer les dettes de leurs parents. Voici le témoignage de Dorothy mariée à 7 ans.

C'est au milieu de ses enfants que Dorothy arrive à oublier ses blessures familiales.
A 7 ans à peine, cette Nigérianne a été mariée de force avec un homme de 50 ans.
Ses parents avaient ainsi régler une dette.
Avec son mari, elle a eu son premier enfant à l'age de 12 ans.

Dorothy AKPAN, "Money Woman" :

 "Sans ma foi chrétienne, je me serais suicidé. On m'a plaqué et maintenu pour qu'un homme couche avec moi. Je ne peux pas oublier ça. Mais avec l'aide de Dieu, j'essaie d'oublier, mais ce mauvais souvenir me revient souvent".

Le cas de Dorothy est loin d'être unique. Dans le sud-est du pays, des milliers de femmes de la communauté Becheve ont été victimes d'un money mariage, ou mariage monétaire en français: une union forcée pour payer ses dettes.
Une tradition ancestrale que le mari de Dorothy critique aujourd'hui

Philip AKPAN, époux de Dorothy

"J'ai des remords sur ce que j'ai fait à Dorothy.
Si vous m'achetez et me donnez une jeune fille en mariage, je refuserais aujourd'hui."

Le Nigeria a ratifié des conventions internationales protégeant les droits des enfants. Et pourtant le mariage forcé demeure une menace réelle pour les jeunes filles de la communauté Becheve.

Vous êtes à nouveau en ligne