VIDEO. Nigeria: les lycéennes toujours détenues par Boko Haram

FRANCE 2

Contrairement aux déclarations des autorités nigérianes, le groupe islamiste Boko Haram a annoncé toujours détenir plus de 200 lycéennes enlevées.

Dans la dernière vidéo de propagande du groupe islamiste Boko Haram, diffusée vendredi 31 octobre, leur chef Abubakar Shekau affirme qu'aucun accord n’a été conclu pour la libération des 219 jeunes filles enlevées par le groupe.

Il y a quinze jours, le gouvernement nigérian avait pourtant annoncé leur libération ainsi qu'un cessez-le-feu. Boko Haram a nié en bloc et indiqué que toutes les lycéennes avaient été converties à l'islam et mariées.

"Offrir" les lycéennes aux combattants

"Ce qui est important, c'est de donner aux combattants, pour recruter, d'offrir en quelque sorte les lycéennes à ses propres combattants qui très souvent n'ont pas la dot suffisante pour pouvoir les épouser", explique Antoine Glaser, spécialiste de l'Afrique, au micro de France 2.

Boko Haram a également revendiqué dans cette vidéo détenir un otage allemand, enlevé le 16 juillet dans le nord-est du pays.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne