Lycéennes enlevées : des pilotes américains survolent le Nigeria

Des policiers marchent dans le lycée de Chibok, où ont été enlevées les quelque 200 adolescentes nigérianes, mi-avril.
Des policiers marchent dans le lycée de Chibok, où ont été enlevées les quelque 200 adolescentes nigérianes, mi-avril. (STR / AFP)

"Des vols d'espionnage, de surveillance et de reconnaissance" se déroulent actuellement pour retrouver les adolescentes kidnappées par Boko Haram.

Des pilotes américains survolent actuellement le Nigeria en mission de surveillance et d'espionnage, annonce la Maison Blanche, lundi 12 mai, dans l'espoir de retrouver les quelque 200 lycéennes enlevées en avril par le groupe islamiste armé Boko Haram.

"Nous avons partagé des images de satellites commerciaux avec les Nigérians et nous effectuons des vols, avec pilotes, d'espionnage, de surveillance et de reconnaissance au-dessus du Nigeria, avec la permission du gouvernement", a expliqué un haut fonctionnaire de l'administration américaine.

Les experts américains étudient la vidéo de Boko Haram

 

Autre priorité pour la présidence américaine : disséquer la vidéo de Boko Haram, qui montre des jeunes filles présentées comme les adolescentes enlevées, obtenue lundi par l'AFP. Il n'y a "aucune raison de mettre en doute l'authenticité" de cette vidéo, a précisé la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki.

Washington a dépêché au Nigeria une équipe d'experts civils et militaires pour l'aider à retrouver les lycéennes. Pour la première fois, lundi, la Maison Blanche a donné des détails sur la composition de cette équipe, forte de 26 personnes. En plus des conseillers déjà sur place, sept autres ont été envoyés, issus du commandement "Afrique" du Pentagone (Africom ), ainsi que "quatre responsables du FBI, spécialisés dans la récupération, les négociations et les mesures de prévention d'autres enlèvements". De son côté, l'Elysée a envoyé des spécialistes du renseignement.

Vous êtes à nouveau en ligne