"C'est le vrai moi" : le président nigérian dément être mort et avoir été remplacé par un imposteur

Le président du Nigeria Muhammadu Buhari à l\'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le 25 septembre 2018. 
Le président du Nigeria Muhammadu Buhari à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le 25 septembre 2018.  (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

A la suite de graves problèmes de santé, le président nigérian Muhammadu Buhari a dû démentir des rumeurs sur sa mort qui inondaient les réseaux sociaux depuis des mois. 

"C'est le vrai moi, je vous assure" : le président du Nigeria Muhammadu Buhari a démenti, en marge de la COP24, dimanche 2 décembre, les rumeurs selon lesquelles il serait mort et aurait été remplacé par un imposteur soudanais appelé "Jubril". Ces posts ont été partagés, depuis plusieurs mois, des centaines de milliers de fois sur Facebook, Twitter et YouTube, bien que personne n'ait pu jusque-là apporter la moindre preuve.

"Beaucoup de gens espéraient que je sois mort à cause de mes problèmes de santé", a-t-il expliqué. Le président, qui briguera en 2019 un deuxième mandat, a passé une grande partie de l'année 2017 à Londres pour se faire soigner d'une grave maladie qui n'a pas été révélée au grand public. "Je vais bientôt célébrer mon 76e anniversaire et je continuerai à bien me porter", a-t-il affirmé. 

Vous êtes à nouveau en ligne