VIDEO. Nigeria : les armées tchadienne et nigérienne reprennent deux villes à Boko Haram

APTN

Les combattants islamistes ont été chassés de Malam Fatouri et Damasak, ont déclaré lundi des sources militaires nigériennes. 

L'offensive militaire contre les islamistes de Boko Haram au nord du Nigeria commence à donner des résultats, selon les forces militaires nigériennes, lundi 9 mars. Les troupes tchadiennes et nigériennes ont, en effet, chassé les jihadistes de deux villes du pays : Malam Fatouri et Damasak. Il s'agit des premières victoires de la coalition depuis le début, dimanche, d'une opération qui marque l'ouverture d'un deuxième front contre Boko Haram au Nigeria.

De 200 à 300 combattants de Boko Haram tués

Plusieurs milliers de militaires tchadiens et nigériens ont franchi la frontière nigériane dimanche pour reprendre des zones tenues par le groupe terroriste qui a récemment annoncé son allégeance au groupe Etat islamique. De 200 à 300 combattants de Boko Haram, ainsi qu'une dizaine de soldats tchadiens, ont été tués au cours des combats, annonce l'armée nigérienne. 

A N'Djaména, capitale du Tchad, les troupes de la coalition de pays qui luttent contre Boko Haram ont défilé, lundi, devant le responsable de l'armée tchadienne et l'émissaire américain.  

Vous êtes à nouveau en ligne