VIDEO. Le Tchad en guerre contre Boko Haram

FRANCE 3

La guerre en Afrique contre les islamistes de Boko Haram est entrée dans une nouvelle phase. Samedi 17 janvier, des troupes tchadiennes lourdement armées ont pénétré au Cameroun sous les acclamations de la population.

Le Tchad est parti en guerre contre le groupe islamiste Boko Haram. Cette contre-offensive a été lancée avec l'assentiment des autorités camerounaises. Elle vise à combattre les milices de Boko Haram qui sèment la terreur dans la région. "Il y aura des morts, il y aura du sang, il y aura des sacrifices", a déclaré Idriss Déby, président du Tchad.
 
Les troupes tchadiennes se trouvent actuellement dans la ville frontière de Kousséri, au Cameroun, et se préparent à reconquérir la ville stratégique de Baga. La ville est tombée aux mains des islamistes début janvier, elle a été dévastée. 

Des populations prises entre deux feux 

La population de ces régions est dans une situation alarmante. "Les populations dans le nord-est du Nigeria sont prises réellement entre deux feux : d'un côté, Boko Haram et, de l'autre, l'armée qui commet des exactions. Pour eux, la situation est extrêmement compliquée parce qu'ils sont accusés de complicité soit avec l'un, soit avec l'autre", explique Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International en France.
 
Les raids de Boko Haram dans le nord du Nigeria auraient fait plus de 2 000 morts ces dernières semaines. Abubakar Shekau, qui se présente comme le chef de Boko Haram, s'est fait connaître en avril dernier, quand il a revendiqué l'enlèvement de 276 lycéennes qui seraient aujourd'hui converties et mariées de force. Depuis, des dizaines d'autres écoliers ont été enlevés ou assassinés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne