Nigeria

Une affiche du film nigérian \"93 Days\" à Lagos en septembre 2016. 

Entre Nollywood et Bollywood, des relations complexes

Le président du Nigeria Muhammadu Buhari à l\'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le 25 septembre 2018. 

"C'est le vrai moi" : le président nigérian dément être mort et avoir été remplacé par un imposteur

Des Nigérians lisent les gros titres de la presse dans la capitale, Abuja.

Au Nigeria, les médias s’allient contre les fausses nouvelles

Des milliers d\'armes déposées par les mouvements touareg dans le nord du Mali et détruites le 2 mars 2006. Depuis, les stocks ont été reconstitués grace aux armes illicites récupérées en Libye après la mort du colonel Kadhafi.

Afrique de l’Ouest: 500 millions d’armes circulent en toute illégalité

Village ravagé lors d\'attaques du groupe islamiste Boko Haram dans l\'Etat de Borno (nord-est du Nigeria), le 1er novembre 2018.

Nigeria: le choléra ravage les camps de déplacés dans le nord-est du pays

Une publicité pour Maggi, dans un quartier de Lagos au Nigeria.

Nigeria: «Souper woman» de Maggi, une pub qui ne fait pas recette

Profitant de sa visite au Nigeria, le prince Charles a rendu hommage à tous les soldats du Commonwealth morts lors des deux conflits mondiaux aux côtés de la Grande-Bretagne. D\'autant que les tranchées de la guerre 14-18 n\'ont pas été l\'apanage de la seule Europe, puisqu\'il y en a eu aussi au Cameroun ou dans l\'actuelle Tanzanie. Un monument a été érigé en souvenir de ces soldats à Abuja, la capitale nigériane. Ce mémorial, qui se trouve au milieu du cimetière de l\'armée nigériane, rappelle les 947 Nigérians des transports fluviaux et des ingénieurs royaux décédés lors de la Première guerre mondiale dont les tombes ne pouvaient être entretenues. A côté, un deuxième monument, connu sous le nom de Mémorial du Nigeria, commémore les 1158 victimes nigérianes de la Seconde guerre mondiale dont les sépultures n\'étaient pas localisées ou ne pouvaient être entretenues. Mais aussi tous les autres ressortissants de pays africains du Commonwealth y sont évoqués et honorés. C\'est là que le Prince de Galles s\'est recueilli. Comme le tweete officiellement Clarence House, «cette année marque le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale et les membres de la famille royale rendent hommage aux habitants du Commonwealth qui ont sacrifié leur vie au cours d\'un conflit.»

LA PHOTO. Aux soldats du Commonwealth, la Grande-Bretagne reconnaissante

Charles, prince de Galles, et des chefs coutumiers au Nigeria, le 6 novembre 2018.

Le prince Charles cherche une issue de secours au Brexit, en Afrique

Coups de feu et grenades lacrymogènes... des policiers nigérians tirent sur les partisans du Mouvement islamique du Nigeria (IMN) qui manifestaient le 30 octobre à Abuja, pour réclamer la libération de leur chef Ibrahim Zakzaky.

Nigeria: l’ombre de Ryad et Téhéran plane sur les violences entre communautés

Une famille nombreuse quitte la mosquée à Kano, lors de l\'Aïd, en septembre 2017.

Les difficultés du Nigeria à endiguer une démographie «exponentielle»

Les habitants reprennent progressivement une vie normale jusqu\'à la tombée de la nuit. Les patrouilles de la police et de l\'armée sillonnent les principales artères de la ville et le tribunal est bien gardé. Des violences avaient éclaté le 18 octobre entre des musulmans haoussa et des chrétiens de l\'ethnie Adara à la suite d\'une dispute sur un marché. En représailles, des jeunes Adara s\'en étaient pris violemment à la communauté musulmane. Les tensions s\'étaient ensuite propagées dans la capitale régionale Kaduna, où des groupes de jeunes ont brûlé des voitures et vandalisé des bâtiments. La croissance démographique exacerbe les tensions dans ce pays de 190 millions d\'habitants. Autre raison invoquée à ces violences intercommunautaires, par l\'ONG Green Shield of Nations: le fait que les nomades du nord se déplacent de plus en plus vers le sud, à mesure que les pâturages se désertifient.

LA PHOTO. Nigeria: Kaduna, foyer de tensions entre musulmans et chrétiens

Obiageli Ezekwesili, 55 ans, annonce sa candidature à la présidence du Nigeria. L\'élection aura lieu en février 2019.

Nigeria: la figure du mouvement «BringBackOurGirls» candidate à la présidence

Jeunes collégiennes enlevées et à qui on a fait revêtir le niqab. 

Le corps des femmes, arme de guerre et de destruction massive

Camions dans le port de Lagos.

Avec des embouteillages de plus d’un mois, le port de Lagos est au bord du chaos

L\'ancienne ministre nigériane Ngozi Okonjo-Iweala à New York en 2017.

Passeport africain: une ex-ministre nigériane retenue à l’aéroport de Marrakech

Des adolescentes nigérianes dans un camp de réfugiés à Minawao, à l\'extrême nord-ouest du Cameroun. 

Bassin du lac Tchad: des adolescentes qui ont «tout le temps peur»

La PHOTO. Nigeria: les inondations ont fait une centaine de morts

Conférence sur la région du lac Tchad (Berlin)

Deux milliards d'euros pour stabiliser la région du lac Tchad

Des partisans du président nigérian, Muhammadu Buhari, lors d\'un rassemblement de soutien à la lutte contre la corruption à Abuja, la capitale du Nigeria, le 11 août 2017. 

Nigeria: la corruption expliquée aux enfants par Onyinye Ough

Des organisation kenyannes manifestent devant le haut-commissariat du Nigéria à Nairobi le 7 février 2014 en soutien aux homosexuels nigérians apès le durcissemnt de la loi conernant l\'homosexualité. 

Nigeria: un candidat à la présidentielle promet une protection aux homosexuels

Genevieve Nnaji, l\'une des stars de Nollywood, au TIFF le 9 septembre 2013, lors de la projection du film du cinéaste nigérian Biyi Bandele, «Half of a Yellow Sun», adapté du livre de sa compatriote Chimamanda Ngozi Adichie.

La réalisatrice Genevieve Nnaji, actrice star de Nollywood, se dévoile à Toronto

Le carnaval de Calabar, la capitale de l\'Etat de Cross River au Nigeria, est considéré comme la plus grande fête de rue d\'Afrique.

Nigeria: le village où femmes et hommes ne parlent pas la même langue

Le Sénégal, première étape de la tournée d\'Angela Merkel en Afrique de l\'ouest 

L'Allemagne se tourne résolument vers le continent africain

Des collégiennes nigérianes, enlevées dans leur pensionnat à Dapchi, dans le nord-est de Yobe, après leur libération le 23 mars 2018. 

Nigeria : l’appel à l’aide de Leah, 15 ans, otage chrétienne de Boko Haram

Teresa May en tournée en Afrique: le Royaume-Uni en mode reconquête

Dunkerque, la ville natale du journaliste et écrivain Pierre Cherruau décédé le 19 août 2018.

Hommage au journaliste Pierre Cherruau

Un homme masqué porte un costume gèlèdé, lors du festival Osun-Osogbo à Osogbo. Des milliers de personnes assistent au festival annuel Osun-Osugbo pour célébrer Osun, grande déesse yoruba de la fertilité et de l\'eau. Comme chaque année depuis 32 ans, la prêtresse Osundele Okugbesan a rejoint, au bois et à la rivière sacrés d\'Osogbo, la foule immense de fidèles et de prêtres pour célébrer la divinité.«Je suis habillée en rivière», dit-elle en montrant sa grande robe bustier blanche, qui flotte sur ses jambes, et ses longs colliers de perles, qui tombent sur sa poitrine. D\'autres femmes de sa congrégation, qui l\'accompagnent, ont cousu des coquillages à leur robe brodée, ou se sont tatoué des poissons sur le corps. Sur la rive, à l\'ombre des arbres centenaires de la forêt sacrée, classée au Patrimoine mondial de l\'humanité depuis 2005, une femme lit l\'avenir dans les noix de kola, pendant que des centaines de personnes viennent récupérer de l\'eau dans des bidons en plastique. D\'autres femmes, en transe, doivent être tenues de force pour ne pas qu\'elles se noient en s\'offrant à la rivière. Ni les djihads successifs des musulmans venus du Sahel, ni les missionnaires chrétiens portugais puis anglais, ni même les récents pasteurs évangélistes, ne sont parvenus à étouffer la croyance en la belle Osun et en ses pouvoirs surnaturels, notamment celui d\'aider les femmes à tomber enceintes.    

LA PHOTO. Des Nigérians fêtent la déesse de l'eau à Osogbo

Billet rouge contre billet vert... Le yan chinois progresse en Afrique pour lutter contre la toute-puissance du dollar dans les échanges internationaux.

Le yuan, arme de conquête de l’Afrique par la Chine

«La fistule est une déchirure entre le vagin et la vessie, ou entre le vagin et le rectum, ou encore les deux. La perforation est due à un travail difficile pendant l\'accouchement et à une absence ou à une mauvaise prise en charge médicale. Outre la douleur de perdre son bébé, cette lésion provoque chez la mère une incontinence urinaire, parfois fécale. La femme est par conséquent toujours souillée. Elle finit souvent par être rejetée par son compagnon et mise au ban de sa communauté. Les fistules obstétricales surviennent principalement chez les jeunes filles dont le corps n’est pas assez mature pour enfanter. Repousser l\'âge des premières grossesses est la première arme contre la fistule ainsi que la lutte contre les mariages précoces: 65% des femmes qui ont une fistule en sont victimes», explique Géopolis. Des campagnes de sensibilisation ont été mises en place pour les hommes, précise Reuters. Deux millions de femmes en souffrent, surtout dans les régions les plus pauvres d’Afrique. Le coût moyen du traitement est estimé à près de 350 euros. Ce sont souvent des ONG ou des associations caritatives qui prennent en charge ces opérations. Grâce à la chirurgie, la grande majorité des femmes retrouvent une vie normale.

LA PHOTO. Nigeria: une campagne anti-fistule redonne espoir aux femmes pauvres

Les forces de sécurité bloquant l\'accès à l\'Assemblée nationale à Abuja le 7 août 2018.

Nigeria : rififi entre le pouvoir et le Parlement

12345678

Vous êtes à nouveau en ligne