Nigeria : une bombe explose dans un stade, au moins 40 morts

La ville de Mubi (Nigeria) a déjà été endeuillée en octobre 2012, avec le massacre de 40 étudiants dans leur cité universitaire.
La ville de Mubi (Nigeria) a déjà été endeuillée en octobre 2012, avec le massacre de 40 étudiants dans leur cité universitaire. (PIUS UTOMI EKPEI / AFP)

L'explosion a eu lieu dans la ville de Mubi, dans le nord-est du pays, déjà ciblée par des attentats du groupe islamiste Boko Haram.

La bombe visait des supporteurs venus assister à un match de football. Plus de quarante personnes ont été tuées, dimanche 1er juin, dans une explosion à Mubi (nord-est du Nigeria), a annoncé à l'AFP un responsable de la police.

L'explosion s'est produite à environ 18h30 heure locale, alors que les supporters quittaient le stade, a précisé ce responsable, sous couvert d'anonymat. Il n'a pas été établi si des joueurs faisaient partie des victimes, mais la majorité d'entre elles semblent être des spectateurs, a-t-il déclaré.

La ville de Mubi est située dans l'Etat d'Adamawa, l'un des trois Etats du nord-est du Nigeria placés depuis plus d'un an sous état d'urgence. Elle a déjà été visée par le passé par des attaques du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram : en octobre 2012, 40 étudiants avaient été massacrés dans leur cité universitaire.

Vous êtes à nouveau en ligne