Trouveriez-vous normal que l'Etat français ait versé de l'argent pour faire libérer les otages ?

Selon "Le Monde", une rançon de 20 millions d'euros a été versée pour libérer les quatres otages français enlevés au Niger. 

Après la joie et l'émotion, les questions. Une rançon a-t-elle été versée pour la libération des quatre otages français enlevés il y a trois ans au Niger ? Oui, rapportent Le Monde et l'AFP, mercredi 30 octobre. Ces deux médias, citant notamment des sources proches des négociateurs nigériens et français, indiquent qu'une somme comprise entre 20 et 25 millions d'euros a été versée pour libérer Daniel Larribe, Marc Féret, Thierry Dol et Pierre Legrand. Cette somme aurait été prélevée sur les fonds secrets alloués aux services de renseignement.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a pourtant nié, mardi, tout "assaut" ou paiement de rançon. "Ce que je peux vous dire, c'est que la France ne paye pas de rançon, c'est clair et net", a déclaré le ministre sur Europe 1. Laurent Fabius a préféré souligner que la libération n'aurait pas été possible "sans l'action extrêmement efficace du président nigérien", Mahamadou Issoufou.  

Trouveriez-vous normal que l'Etat français ait versé de l'argent pour faire libérer les otages ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne