Le Niger rongé par une vaste criminalité

FRANCEINFO

Le Niger doit faire face à de nombreux soucis en terme de sécurité. Entre la menace de certains groupes islamistes et les trafiquants en tout genre, le pays se retrouve gangrené par une criminalité toujours plus intense.

Le Niger a vécu une nouvelle attaque dimanche 6 août avec la mort de 8 personnes sur le plateau de Kouré. Une nouvelle preuve que le pays fait face à une criminalité en hausse. "Il y a aujourd’hui une multitude de groupes islamistes qui interviennent. Il y a les coupeurs de route également, les bandits de grands chemins. Parce qu’il ne faut pas oublier que sur le chemin du Sahara, il y a beaucoup de trafics qui s’organisent : trafic d’être humains, par rapport à la migration vers l’Europe, trafic également de produits manufacturés, trafic de drogue. (…) C’est une vraie poudrière", raconte Louis Magloire Keumayou, journaliste et président du club de l’information africaine.

Des révoltes en lien avec la France ?

La France est présente au Niger à travers le déploiement de l’opération militaire Barkhane. Une mission qui pourrait être une des causes de conflit. "Il y a des revendications par moment qui sont de l’ordre de ‘pourquoi les Français restent-ils aussi longtemps dans nos pays ? Pourquoi est-ce qu’ils interviennent aussi massivement et aussi longtemps alors que les pays sont indépendants ?’", explique Louis Magloire Keumayou.

Vous êtes à nouveau en ligne