Patrimoine mondial : le Maghreb plaide pour le couscous

FRANCE 2

Les pays du Maghreb se sont mis d'accord pour une demande conjointe d'inscription du couscous au patrimoine immatériel de l'humanité.

Le couscous, c'est un plat que Sherazade Laoudedj aime partager. Il accompagne les naissances comme les fêtes, et fait partie de l'histoire et de la tradition du Maghreb. Si chacun à sa recette, le couscous met tout le monde d'accord. "C'est un plat qui nous réunit et dont on est tous fiers. Je crois que dans ces quatre pays il n'y a pas un vendredi où on ne retrouve pas l'odeur du couscous", explique l'auteure de Ma cuisine algérienne.

"Une identité pour le Maghreb"

Pour ce chef franco-tunisien, le couscous fait partie d'un patrimoine commun, ou plutôt, les couscous. Des recettes variées adaptées au terroir, mais une même origine, berbère. "Le couscous est une vraie identité de tous les pays du Maghreb", confirme Nordine Labiadh. Pour demander l'inscription du plat au patrimoine immatériel de l'humanité, quatre pays se sont unis : Algérie, Maroc, Mauritanie et Tunisie. Le couscous a conquis les palais bien au-delà de son Maghreb d'origine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne