Mauritanie : quatre touristes français tués

(Radio France © C.I.A.)

Quatre Français ont été tués et un cinquième grièvement blessé par balles après avoir été détroussés par des bandits armés près d'Aleg, au Sud-Est de la Mauritanie.

Les cinq Français - dont quatre de la même famille - ont été attaqués par un groupe de trois hommes armés dans la région d'Aleg, à 250 km au Sud-Est de Nouakchott, la capitale de la Mauritanie.
_ Les assaillants ont dévalisé les touristes avant d'ouvrir le feu à l'arme automatique : on a retrouvé sur place les douilles de balles provenant d'armes de guerre de type Kalachnikov. Quatre personnes, ont été mortellement touchées.
Le cinquième touriste, un septuagénaire habitué de la région, est grièvement blessé à la jambe. Il a été transféré à Nouakchott. Parmi les victimes figurent ses deux fils agés d'une trentaine d'années, son frère et un ami.

Les trois meurtriers, circulant à bord d'une Mercédès noire de type 190 D, avaient surpris les cinq Français en train de prendre une collation vers 11h sur le bord de la route, près d'Aleg, une région pourtant fréquentée et réputée sûre.
La famille faisait une pause dans son voyage, avant de visiter les régions de l'Est mauritanien. Les bandits ont sommé les Français de remettre leur argent. Après s'être emparé du butin, ils les ont tout simplement achevés.
L'identité des cinq victimes n'a pas été communiquée.

Des faits inédits en Mauritanie, pays serein réputé pour le pacifisme de ses habitants.

Les organisateurs de voyage dans la région sont également incrédules et se veulent rassurants