Naufrage du Wakashio : La Réunion menacée par la pollution

FRANCE 2

Des boulettes d’hydrocarbures provenant du "MV Wakashio", le pétrolier échoué au large de l’île Maurice, pourraient atteindre l’île de La Réunion, a alerté le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le MV Wakashio continue de déverser son fioul sur les côtes mauriciennes et pourrait peut-être bientôt toucher les plages de La Réunion. La France participe aux secours et a déjà envoyé du matériel de pompage, ainsi que des barrages flottants. "Sur les plages réunionnaises, malheureusement, on peut redouter l’arrivée de boulettes (d’hydrocarbures). C’est le scénario du pire, mais on doit s’y préparer", a déclaré le ministre des Outre-mers, Sébastien Lecornu.

Une opération périlleuse

L’essentiel du fioul, contenu dans les cuves du pétrolier, a pu être pompé à temps, mais depuis deux jours, un important morceau de sa coque s’est détaché. Pour éviter des dégâts supplémentaires, la partie du bateau vidée de son fioul sera remorquée, puis coulée au large. Il reste cependant à l’intérieur 200 tonnes de carburant, dissimulées dans les cales, et qui continuent de s’échapper des entrailles du bateau. L’opération est périlleuse, et elle pourrait provoquer l’arrivée des boulettes d’hydrocarbures sur l’est de La Réunion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne