Île Maurice : les efforts s’accentuent contre la marée noire

Les opérations de pompage se poursuivent au large de l’Île Maurice pour tenter d’endiguer la marée noire qui souille la côte sud-est du pays. Une véritable course contre la montre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le vraquier japonais était échoué sur les côtes de l’Île Maurice depuis le 25 juillet mais une coulée noire avait commencé à s’écouler le 4 août. Depuis, près de 1 200 tonnes de fioul ont été déversées par le navire. Sur la coque, une fissure de plusieurs mètres de long se creuse au rythme des vagues et laisse échapper des hydrocarbures. Le vraquier est sur le point de se briser en deux.

700 tonnes d’huile lourde et de diesel

Coincé sur le récif, le bateau menace désormais de répandre le diesel et l’huile lourde restant à son bord, soit près de 700 tonnes. En conséquence, les opérations de pompage se multiplient. Les bénévoles nettoient les plages souillées et les locaux et vacanciers fabriquent des barrages de fortune. "On aide tous nos amis mauriciens à fabriquer des boudins pour protéger la nature", témoigne un homme très déterminé. Une solidarité qui fait chaud au cœur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne