Tanger: le Maroc veut restaurer le théâtre Cervantes, cédé par l'Espagne

La façade du \"Grand théâtre Cervantès, construit en 1913, à Tanger (Maroc). Photo prise le 25 février 2008.
La façade du "Grand théâtre Cervantès, construit en 1913, à Tanger (Maroc). Photo prise le 25 février 2008. (GUY THOUVENIN / ROBERT HARDING HERITAGE)

Le Maroc a annoncé le 10 février 2019 son intention de restaurer le "gran teatro Cervantes" à Tanger (nord du pays). L'Espagne a en effet décidé de lui céder la propriété de ce chef-d'oeuvre de l'architecture espagnole du XXe siècle qui tombe en ruine.

"Nous allons lancer une étude pour restaurer ce monument historique et préserver le patrimoine culturel", a déclaré à l'AFP le ministre marocain de la Culture, Mohamed Laaraj.

Le gouvernement espagnol a décidé le 8 février 2019 de céder de manière irrévocable au Maroc la propriété du bâtiment, a rapporté l'agence de presse marocaine MAP. "Un accord devra d'abord être conclu avec le gouvernement espagnol après des négociations qui seront menées par le ministère des Affaires étrangères sur les modalités de ce don", a précisé le ministre de la Culture, sans donner plus de détails.

Le théâtre Cervantès, du temps de sa splendeur, dans les années 20. Il fut construit entre 1911 et 1913 par l\'architecte espagnol Diego Jiménez Armstrong.
Le théâtre Cervantès, du temps de sa splendeur, dans les années 20. Il fut construit entre 1911 et 1913 par l'architecte espagnol Diego Jiménez Armstrong. (MARY EVANS/SIPA)

Laissé à l'abandon

Fermé depuis 1974, le théâtre Cervantes, inauguré en décembre 1913, a longtemps été loué pour un dirham symbolique au Maroc, tout en restant la propriété de l'Espagne. 

Il avait été fondé par un couple originaire de Cadix, Manuel Peña Rodríguez et Esperanza Orellana Noguera, qui avait émigré dans la cité marocaine, raconte le site de France Culture. "Après avoir accueilli le ténor italien Caruso, la comédienne française Cécile Sorel, ou la star égyptienne Youssef Wahbi, puis les plus grandes vedettes espagnoles, le prestigieux théâtre est devenu une salle de cinéma et de catch", poursuit France Culture. Le site rappelle qu'il fut à ses débuts "le plus grand théâtre d'Afrique du Nord".

L\'intérieur du théâre Cervantès à Tanger est très abîmé, comme le montre cette photo prise le 22 janvier 2014.
L'intérieur du théâre Cervantès à Tanger est très abîmé, comme le montre cette photo prise le 22 janvier 2014. (AFP)

Par la suite, cet écrin de 1400 places a été laissé à l'abandon.

Aujourd'hui, les céramiques jaunes et bleues qui ornent sa devanture et les peintures du plafond sont délabrées. A l'intérieur, les sièges restants sont couverts de poussière.

Le théâtre est situé dans un quartier populaire de Tanger, non loin du port récemment rénové, nouveau visage de cette cité à la pointe de l'Afrique. 

Vous êtes à nouveau en ligne