Maroc, en attendant le pape

france24

Le pape se rend samedi et dimanche au Maroc, terre musulmane prônant le dialogue interreligieux, pour une courte visite. Il devrait aussi rencontrer des migrants, alliant ainsi deux grandes priorités de son pontificat.

Le chiffre est historique : environ 10 000 catholiques marocains sont attendus ce  dimanche à une messe célébrée par le pape François à Rabat. C'est du jamais-vu depuis la visite de Jean-Paul II en 1985. 

Le Saint-père s'est déjà exprimé dans une vidéo envoyé du vatican: "Cher peuple du Maroc ! As-Salamu Alaikum ! Durant ce voyage, je rencontrerai les migrants, qui représentent un appel à construire ensemble un monde plus juste et plus solidaire."

Ce voyage suscite l'espoir des 30 000 chrétiens du pays. Une minorité qui aimerait  bénéficier pleinement de la liberté de culte inscrite dans la Constitution.

Mais au Maroc le sujet reste sensible, le pays est à 99% musulman. 

Pour Bounkoulou labaki Daria, qui travaille dans le centre d'accueil des migrants de Caritas : "Avec la visite du pape, tout le monde va comprendre que même si le Maroc est un pays musulman, les chrétiens sont les bienvenus dans ce pays."

Au Maroc, la conversion n'est pas considérée comme un crime mais le prosélytisme peut coûter jusqu'à trois ans de prison.

Vous êtes à nouveau en ligne