Maroc

LA PHOTO. Maroc: les chèvres indispensables à l'économie de l'huile d'Argan

Récoltes des fraises: l’Espagne va recruter entre 13.000 et 16.000 Marocaines

Maroc: le voleur de bicyclettes 2.0 arrêté à Casablanca

LA PHOTO. Le Maroc, champion d'Afrique des Nations et qualifié pour le Mondial

La SNCF condamnée en appel pour discrimination envers des cheminots marocains

Le message du FMI au Maghreb: réfléchissez aux «frustrations» de vos citoyens

Climat: le Sénégal teste une variété de blé résistante à la haute chaleur

Maroc: le calvaire des travailleuses domestiques, victimes de traitements cruels

Unesco: le couscous au menu du patrimoine mondial de l'humanité

Maghreb: que dit le rapport de HRW sur les droits des femmes?

Haschich : la guerre des mots entre l’Algérie et le Maroc

Afrique du Nord : les Berbères, une communauté méconnue

Maroc: le dirham commence à flotter... et alors?

Maroc: «Femmes mulets», le salaire de la peur des porteuses

Hiver rigoureux: le bois reste incontournable au Maroc

Familles de migrants marocains

Esclavage en Libye : le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants

Maroc: la campagne anti-corruption bute sur «une pandémie» devenue incontrôlable

Au Maroc, les bars à chicha font de la résistance

Maroc: à Jerada, le charbon reste le meilleur ennemi de l’homme

Maroc: à qui appartient la Bugatti de 2,8 millions d’euros?

Au Maroc, la filière du cheval monte en gamme

Drapeau berbère brandi dans les rues d\'Alger le 16 janvier 2016

Yennayer, Nouvel An berbère, férié et chômé en Algérie: les Amazighs en rêvaient

Bus bondé à Casablanca en 2013

Harcèlement sexuel: des bus roses réservés uniquement aux femmes à Rabat

Tunisie, Algérie, Maroc : l’Afrique du Nord affolée par le Bitcoin

Noria à l\'entrée du nouveau musée pour la civilisation de l\'eau au Maroc.

Musée Aman à Marrakech: 3000 ans d'histoire et de civilisation de l’eau au Maroc

Le roi du Maroc Mohamed VI avec le président ivoirien Alassane Ouattara à Abdidjan, en novembre 2017. La Côte d\'Ivoire est un des Etats membre de la Cédéao.

Le Maroc aux portes de la Cédéao à la veille du sommet d'Abuja

Terminal de l\'usine Renault dans le port de Tanger, entre Méditerranée et Atlantique, Europe et Afrique.

Maroc: la Chine va construire trois usines de véhicules électriques à Tanger

LA PHOTO. «Jérusalem,capitale de la Palestine» scandent des manifestants à Rabat

Casablanca, intime et insolite, vue par le jeune photographe Yoriyas

«Le climat ici est très spécial. Rien ne pousse à part le kif !», plaisante Hassan, un quadragénaire rencontré dans un hôtel de la région de Ketama (située dans le Rif, au nord du Maroc), considérée comme «la Mecque de la production de haschich». C\'est ici que Beatrix, la touriste allemande de la photo, passe un séjour «stupéfiant». En effet, à Ketama, où d\'abondantes plantations de kif accueillent le visiteur, le haschich fait partie du patrimoine local et sa consommation est largement tolérée. Quelques milliers de touristes viennent chaque année à Ketama, principalement d\'Europe, mais aussi des grandes villes marocaines. Cependant, «la région n\'est pas bien exploitée et il y a des dysfonctionnements (...), les routes sont désastreuses, l\'eau manque», regrette l\'hôtelier. Et l\'image de la ville a décliné avec le temps. Dans les années 1960 et 1970, Ketama était très prisée des hippies. Peu à peu, la destination a commencé à traîner une réputation de «zone de non-droit». «Le tourisme a connu un net recul», confirme Mohamed Aabbout, un militant associatif local. Il explique aussi cette désaffection par «l\'extension de la culture du kif à d\'autres villes du nord Maroc».

LA PHOTO. Le tourisme du cannabis au Maroc

1234567891016

Vous êtes à nouveau en ligne