Maroc

Saad Lamjarred, idole de la jeunesse 

#Masaktach, le #MeToo marocain qui prive le chanteur Saad Lamjarred de radio

La jeune Khadija, 17 ans, accuse un groupe d\'hommes de son village de l\'avoir violée pendant deux mois 

Maroc: entrée en vigueur d'une loi contre les violences faites aux femmes

Marrakech, au Maroc

Maroc: un Français de 61 ans arrêté pour «outrage au drapeau» à Marrakech

du district de Boukhalef, en banlieue sud-ouest de la ville portuaire marocaine de Tanger, qui surplombe le détroit de Gibraltar. Ils se cachent de la police pour éviter les déplacements forcés. «On nous chasse comme des bêtes sauvages» au Maroc. «C\'est de plus en plus difficile, de plus en plus inquiétant (...). On ne sait pas ce qu\'on va devenir, on s\'accroche à la vie mais ce n\'est pas facile», témoigne Ibrahim, un Guinéen de 19 ans qui s\'est réfugié dans cette forêt pour fuir les rafles menées ces derniers jours à Tanger. Des centaines de policiers appuyés par des forces spéciales et trois hélicoptères y ont effectué plusieurs interventions musclées dans les quartiers populaires de Boukhalef et de Mesnanatan, faisant plusieurs blessés, selon plusieurs témoignages de migrants et de riverains recueillis sur place par l\'AFP. Le but était de chasser les migrants originaires d\'Afrique subsaharienne de leur logement, de les interpeller et de les embarquer dans des bus pour les envoyer au sud du pays, d\'après ces témoignages. Deux Maliens, dont un adolescent de 16 ans, ont trouvé la mort début août lors de l\'un de ces transferts.

LA PHOTO. Maroc: «On nous chasse comme des bêtes sauvages»

Le vieux port historique a été entièrement déblayé et réaménagé depuis l\'ouverture en 2010 du nouveau pôle maritime de Tanger-Med, à une cinquantaine de kilomètres, où transitent désormais trois millions de conteneurs par an et presque autant de passagers. Les poids lourds ont disparu du centre-ville, les artères ont été retracées, les fortifications militaires héritées de la colonisation portugaise rénovées, la forteresse nettoyée. Désormais, le nombre de touristes ne cesse d\'augmenter – même s\'il reste bien moindre qu\'à Marrakech ou Agadir – et les hôtels se multiplient. Vigilantes face à la convoitise des promoteurs, les associations de protection du patrimoine ont convaincu les autorités de préserver des monuments emblématiques comme le palais hispano-mauresque de l\'écrivain espion britannique Walter Burton Harris, en cours de rénovation, ou les vieilles arènes, en attente d\'un projet de réhabilitation.

LA PHOTO. Maroc: la reconversion de son port redessine «Tanger la blanche»

Nasser Zefzafi

Maroc: le leader du mouvement du Hirak, Nasser Zefzafi, en grève de la faim

Sous le soleil éclatant de Rabat, la très énergique Ichtar Zahraoui, casquette vissée sur la tête, entraîne les «Pirates», une équipe de football américain qui, chose rare, est mixte. Concentrés et en sueur, ils sont une trentaine de joueuses et de joueurs, essentiellement âgés de moins de 30 ans, à s\'adonner chaque dimanche à ce sport majeur aux Etats-Unis mais qui reste très confidentiel au Maroc, pays passionné de ballon rond. Faute d\'effectifs et de moyens, les joueuses et joueurs s\'entraînent sur un modeste terrain situé au coeur de la vieille ville de Rabat, ou bien sur la plage.

LA PHOTO. Les Marocaines se mettent au football américain

Manifestation à Rabat pour réclamer la libération du leader rifain Nasser Zefzafi arrêté par la police, le 29 mai 2017.

Maroc : le roi gracie près de 200 militants du mouvement Hirak

Volubilis

Le Maroc veut protéger les vestiges de Volubilis, longtemps négligés et pillés

Rencontre entre le ministre des Affaires étrangères d\'Arabie saoudite, Adel al-Jubeir (à droite) et le ministre marocain des Affaires étrangères , Nasser Bourita, à Rabat, au Maroc, le 8 mai 2017.

L’incroyable retournement du Maroc et de l’Algérie sur l’Arabie saoudite

Marrakech, au Maroc

Maroc: progression du tourisme au premier semestre

Des migrants attendent d’être transférés après leur arrivée à bord d’un bateau au port de Tarifa le 26 juillet 2018, après que leur bateau pneumatique eut été sauvé par les garde-côtes espagnols en mer Méditerranée.

Migrants : l’Europe pourrait aider le Maroc

Les seringues usagées font partie des déchets médicaux collectés dans les hôpitaux. Le Maroc en produit 6000 tonnes par an.

Le Maroc, pionnier dans le traitement des déchets médicaux en Afrique

Bateaux de pêche à Essaouira sur la côte atlantique du Maroc.

L’Europe intègre le Sahara occidental dans l’accord de pêche avec le Maroc

La cathédrale Saint-Pierre de Rabat a été construite entre 1919 et 1921.

Est-il dangereux d’être chrétien au Maroc?

Le roi Mohammed VI lors du discours anniversaire de son accession au trône.

Maroc: Mohammed VI annonce des mesures sociales d’urgence

Plage aux environs de Rabat (Maroc)

Maroc: «sois un homme», «sois une femme libre», injonctions qui agitent la toile

Des manifestants se heurtent aux forces de sécurité marocaines lors d\'une manifestation à al-Hoceima au Maroc, le 20 juillet 2017. Les manifestants demandent la libération des détenus et le respect des revendications des communautés locales.

Maroc: Mohamed VI prend le pouls du Rif après le jugement des meneurs du Hirak

Salles insonorisées, fauteuils design, projecteurs dernier cri... l\'ancien cinéma Le Colisée, à Rabat, a été refait de fond en comble.

Les cinémas «premium», le nouveau concept de salles haut de gamme au Maroc

Loubna Abidar, l\'actrice menacée de mort.

Loubna Abidar, l’actrice de «Much loved», menacée de mort

A la frontière entre l\'Algérie et le Maroc.

Marocains et Algériens marchent pour la réouverture des frontières

Plage de Rabat

Au Maroc, sous les déchets, la plage

Tradition de la pose de henné au creux de la main de la mariée, et de celles des invitées à son mariage.

Algérie, Maroc: les pièges du mariage par «la fatiha»

Festival qui met à l\'honneur la culture Amazigh. Les Berbères étaient présents au Maroc avant les romains. Polythéistes et païens, ils vénéraient les arbres, l\'eau, la Lune. Cette population native s\'est convertie à des religions monothéistes quand les Arabes ont envahi le pays, mais elle s\'est peu mélangée, ni fondue. Si beaucoup d\'entre eux se sont convertis à l\'islam, d\'autres ont opté pour le judaïsme. L\'identité berbère reste très forte et très revendiquée. Elle s\'articule essentiellement sur la défense de la langue, très spécifique, le tamazight. La population berbère est un agglomérat de différentes populations de la région: Touaregs, Rifains, Kabyles, Chleuhs et Amazighs. Il y a de nombreuses différences entre eux, mais ils ont en commun une organisation sociale relativement démocratique. Le festival est reconnu comme un «chef d\'oeuvre de l\'héritage oral et intangible de l\'humanité» par l\'Unesco. Il met ainsi à l\'honneur les traditions mocales et réunit tous les ans les trubus nomades d\'Afrique du Nord.

LA PHOTO: Sud du Maroc: à Tan-Tan, un festival met les Berbères à l'honneur

Militants de gauche, syndicalistes et proches des condamnés ont marché pendant deux heures dans le centre de la capitale économique du Maroc sous l\'œil des forces de l\'ordre qui parlent, elles, de «quelques centaines» de personnes. Brandissant des portraits des meneurs du Hirak, des drapeaux amazigh ou symbolisant le Mouvement du 20 février, ils ont dénoncé un «procès politique» et un «Etat corrompu» et demandé la libération des activistes détenus. De leur côté, les avocats disent craindre pour la santé de Rabie el-Ablak (en casquette sur l\'affiche) en grève de la faim depuis 42 jours.

LA PHOTO. Maroc: la mobilisation en faveur des meneurs du Hirak ne faiblit pas

Un migrant africain cherche des objets et de la nourriture dans une décharge à Fnideq au nord du Maroc, le 5 juillet 2018. La décharge malodorante se trouve sur les hauteurs de Fnideq, une station balnéaire non loin de l\'endroit où le roi Mohammed VI du Maroc passe ses vacances. 

Maroc: des migrants survivent dans une décharge en rêvant d'Europe

La cheffe Fatema Hal

A table ! Le chef est une femme: Fatema Hal

Quelque 17.000 saisonnières marocaines viennent cueillir les fraises en Espagne chaque année. Elles travaillent souvent dans des conditions très difficiles. 

Espagne: accusations de viols et harcèlement sexuel des saisonnières marocaines

Les partisans du mouvement marocain Al-Hirak al-Shaabi brandissent des pancartes et des slogans appelant à la libération du leader du mouvement Nasser Zefzafi devant la Cour d\'appel de Casablanca lors de son procès le 24 octobre 2017. 

Maroc: 20 ans de prison ferme, un verdict «très lourd» pour 4 meneurs du Hirak

Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone

Maroc: le Boycott de Danone continue et son PDG descend à Casablanca

1234567891016

Vous êtes à nouveau en ligne