29 octobre 1965. Ben Barka est enlevé en plein jour à Paris

Mehdi Ben Barka, fondateur de l\'Union Nationale des Forces Populaires, donne une conférence de presse en janvier 1959 à Casablanca
Mehdi Ben Barka, fondateur de l'Union Nationale des Forces Populaires, donne une conférence de presse en janvier 1959 à Casablanca (AFP / DSK)

Le 29 octobre 1965, Mehdi Ben Barka, l'opposant numéro un du roi du Maroc, Hassan II, est enlevé à Paris, devant la brasserie Lipp.

Il est emmené par deux policiers français, quatre voyous, un agent des services secrets et des barbouzes marocaines à Fontenay-le-Vicomte dans l'Essonne. Ben Barka y sera certainement frappé, torturé puis tué, mais il n'y a aucune certitude. Le dossier est classé secret défense pendant 39 ans. A sa réouverture en 2004, il ne révèlera rien et à ce jour, le mystère reste entier.
 
Retour sur une affaire d’Etat …


Vous êtes à nouveau en ligne