Les manifestants anti-Wade violemment réprimés à Dakar

Reuters

Des milliers d'opposants au président Abdoulaye Wade ont été dispersés mardi à coups de gaz lacrymogènes. Un homme est mort et plusieurs personnes ont été blessées.

Des milliers de Dakarois se sont rassemblés mardi 31 janvier à l'appel de l'opposition au président sénégalais, Abdoulaye Wade, et de la société civile. Le rassemblement a été dispersé par la police à coups de gaz lacrymogènes après les jets de pierres des jeunes manifestants. Un homme est mort, renversé par un véhicule de police, et plusieurs personnes ont été blessées.

Vous êtes à nouveau en ligne