VIDEO. Existe-t-il une filière jihadiste entre la France et le Mali ?

Clément Le Goff, Guillaume Beaufils - France 2

Selon les autorités françaises, une dizaine de Français seraient partis se battre aux côtés des groupes islamistes radicaux au Mali.

Existe-t-il une filière jihadiste entre la France et le Mali ? L'annonce de l'arrestation jeudi 7 mars au Mali d'un Français qui combattait aux côtés d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) pose une nouvelle fois la question. Le cas de cet homme dont on ne connaît que le prénom, Djamel, n'est pas isolé. En novembre, un premier Français avait déjà été interpellé dans le nord du pays,l'armée française est engagée depuis le 11 janvier.

D'autres islamistes présumés n'ont pas réussi à gagner la région. Quatre personnes, dont trois Français, ont été arrêtées sur le territoire français avant leur départ. Un autre a été interpellé à Niamey, la capitale du Niger voisin.

Selon le juge antiterroriste Marc Trévidic, il y aurait "dix à quinze Français ou résidents français" partis faire le jihad au Sahel. Pour le ministre de l'Intérieur, "on ne peut pas parler de filière". Selon Manuel Valls, ils ne sont qu'"une poignée".

Vous êtes à nouveau en ligne