VIDEO. Pour Hollande, la présidentielle doit se tenir "dans toutes les villes du Mali"

France Télévisions

La tension remonte dans le nord du pays en pleine campagne pour l'élection présidentielle. Toutes les villes doivent voter, réclame le président français.

Face aux principaux dirigeants ouest-africains, venus lui rendre hommage pour son action au Mali, François Hollande a évoqué, mercredi 5 juin, les combats qui opposent l'armée malienne à la rébellion touareg, dans le nord du pays. Lors de son discours à l'Unesco, à Paris, le président de la République a affirmé que les élections au Mali "se tiendront à la date prévue". "Quand je dis à la date prévue, ça veut dire dans tout le Mali, dans toutes les villes du Mali, et donc à Kidal, comme partout au Mali."

La tension remonte dans le nord du pays en pleine campagne pour la présidentielle. L'élection doit se tenir à la date du 28 juillet. Pour François Hollande, qui a reçu le prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, "le processus qui est en cours doit accompagner l'administration civile malienne à Kidal comme dans tout le Nord-Mali, et aucun groupe armé ne peut rester armé au Mali".

Vous êtes à nouveau en ligne