VIDEO. Mali : mobilisation pour la présidentielle

 Soulagement au Mali ce lundi 29 juillet, après un dimanche d’élection à forte participation. Les premiers pointages artisanaux donnent en tête IBK, le grand favori. 

Les résultats de l’élection qui doit départager 27 candidats ne seront proclamés que le mardi 30 juillet - au plus tôt - mais l'on connaît déjà ce lundi soir le nom de celui qui reste favori : Ibrahim Boubacar Keïta, vieux routier de la politique et ancien Premier ministre, "IBK" pour les Maliens, comme le crient ses supporters dans les rues de Bamako.

Bamako et le sud du pays, où la participation, inédite, pourrait tourner autour des 50% - malgré les difficultés d'organisation relevées par les observateurs européens, de "petites imperfections"  qui ne "fragilisent pas la légitimité du résultat". Dans le Nord, comme à Kidal, ville touarègue, les bureaux de vote étaient déserts, mais à Gao, là où les islamistes avaient établi leur QG, la seule femme candidate a pu voter sans encombres.

Le second tour éventuel est programmé pour le 11 août prochain, toujours sous la protection des troupes africaines et françaises.

Vous êtes à nouveau en ligne