VIDEO. Mali : les chrétiens de Diabali ont été pris pour cibles par les jihadistes

Gérard Grizbec et Frédéric Ranc - France 2

A Diabali, les chrétiens ont été pris pour cibles par les fondamentalistes islamistes qui occupaient la ville. L’église catholique a été saccagée et des versets du Coran ont été inscrits sur les murs.

A Diabali, où vit une minuscule communauté chrétienne, essentiellement catholique, le passage des jihadistes a laissé des traces. Les chrétiens ont été pris pour cibles par les fondamentalistes islamistes qui occupaient la ville. L’église catholique a été saccagée, les croix détruites, ainsi que les objets du culte, et des versets du Coran ont été inscrits sur les murs.

Les jihadistes ont aussi fait pression sur les fidèles pour qu'ils changent de religion. C'est ce que racontent les habitants de Diabali rencontrés ce mercredi 23 janvier par les reporters de France 2 présents sur place. Les fondamentalistes, avec l'aide de quelques habitants, n'ont pas hésité à utiliser l'intimidation. Le président de la communauté catholique de la ville nous montre les destructions dans son église.

Vous êtes à nouveau en ligne